Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de Orchestral Manoeuvres in the Dark

Orchestral Manoeuvres In The Dark
Orchestral Manoeuvres in the Dark est un duo électro-pop britannique. Originaires de Liverpool, Andy McCluskey et Paul Humphreys se rencontrent au bahut au début des années 70. En 1976, ils forment Orchestral Manoeuvres In The Dark (OMD). Leur pop synthétique a fait le tour du monde dans les années 80, s’exportant grâce à des tubes comme Enola Gay, Souvenir, If You Leave et Dreaming. En 1988, Paul a laissé l’étiquette OMD à Andy, qui a continué seul tant bien que mal. Le succès colossal d’OMD s’est amenuisé dans la décennie 90.

Le groupe est d’abord produit par la maison de disques Factory Records (qui produit aussi Joy Division) avec laquelle il enregistre un premier album intitulé Electricity en 1979. Deux ans plus tard, le 45 tours et tube Souvenir (extrait de leur album Architecture & Morality) évoque le suicide de Ian Curtis chanteur de Joy Division.

Orchestral Manoeuvres in the Dark est, après Kraftwerk, l’un des premiers groupes à sortir la musique électronique de la sphère expérimentale pour l’amener dans le champ de la musique populaire. Le groupe se forme à l’orée des années 1980, en même temps que Soft Cell, Depeche Mode ou Eurythmics, et est le précurseur de toute une génération de duos synthétiques fonctionnant selon le même principe : Yazoo, Tears for Fears, The Communards, Pet Shop Boys, Modern Talking ou encore Erasure…

Discographie de Orchestral Manoeuvres in the Dark

La discographie de Orchestral Manoeuvres in the Dark n’est pas encore disponible

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *