Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de Phil Collins


Phil Collins a vu le jour le 30 janvier 1951, à Londres, dans le quartier de Chiswick. Après des débuts timides en tant qu’acteur (Artful Dodger), il rejoint Genesis, formation à la pointe du rock progressif, en 1970.

Il y officie comme batteur et côtoie un certain Peter Gabriel qu’il remplacera comme chanteur quatre ans plus tard. Le succès est immense et les disques d’or se succèdent. Pour ne citer qu’eux, les albums And Then There Were Three en 1978, Duke trois ans plus tard, Mama en 1984 et Invisible Touch en 1986 sont des must du genre.

In The Air Tonight

Phil Collins commence à s’émanciper en 1981 avec Face Value. Un premier disque en solo qui connaît un triomphe absolu, notamment grâce au somptueux In The Air Tonight.

Pendant toute cette décennie, le chanteur va alterner entre disques en groupe et en solitaire. De nombreux autres tubes jalonnent son parcours: You Can’t Hurry Love, Easy Lover (en duo avec Philip Bailey de Earth, Wind & Fire), Another Day In Paradise… Une quinzaine de ses titres atteignent ainsi le top 20 américain !

En 1991, il quitte Genesis sur un ultime succès: l’album We Can’t Dance. Les années 90 n’altèrent en rien sa popularité et les tournées mondiales s’enchaînent à un rythme effréné.

Tarzan

Notre homme qui avoue un vrai penchant pour les musiques de films (Buster, Miami Vice) est aussi attiré par les dessins animés. Il signe donc la bande originale de Tarzan en 1998 (You’ll Be In My Heart).

La fin du millénaire marque une légère chute de ses ventes mais les salles de concerts sont toujours pleines à craquer… Phil aime bien aussi retrouver un peu d’intimité avec son orchestre de jazz (“Big Band”).

Après les albums Both Sides et Dance Into The Light, un best of simplement baptisé Hits lui permet de changer de siècle. Mais pas de style…

Can’t Stop Loving You

Testify, en 2002, est l’un de ses plus gros succès à ce jour. Il le doit particulièrement à Can’t Stop Loving You, reprise de Leo Sayer (1976) et premier single qui en est extrait. L’année suivante, il signe le thème de la nouvelle production Disney “Frère des Ours” (On My Way).

Là encore, Collins prend la route et fait le tour du monde. Mais il présente cette tournée comme celle de ses premiers adieux ! “The 1st Final Farewell Tour” passe par la France en 2004 et est immortalisée sur un DVD qui paraît en fin d’année.

Victime de sérieux problèmes de santé, dus à un début de surdité, il lui en est en effet recommandé de s’économiser et donc de moins tourner. Phil Collins décide alors d’écrire une comédie musicale autour de “Tarzan” et de s’occuper de son plus jeune fils, Nicholas.

zicactu.com

Сommentaires (8)

  1. pilou a dit:

    moi Phil je l’ai vu la dernière fois à bercy en 2004 j’attends avec impatience le prochain concert c’est sur y’en aura un c’est obligé phil on l’adore k’est ce ki fait en cemoment ?? une pause pour un redémarrage fulgurant bravo philou continue encore longtemps on a besoin de toi tous les jours

  2. Audrey a dit:

    En ce 30 janvier je voulais souhaiter un joyeux anniversaire à mon idole Mr Collins, il a 58 ans aujourd’hui et je lui en souhaite encore le double, Happy Birthday Phil !!!

  3. Anson a dit:

    Un grand dans le monde musical et aussi un chanteur exceptionnel, il est polyvalent enfin il est parmi les grands chanteurs du monde.

  4. Oscar a dit:

    Je rends un vibrant hommage à un artiste d’exception qui est et qui serra toujours pour moi M. Phil Collins, et peut être pour des millions de personnes, merci pour ce plaisir que vous glissez dans le plus profond de notre âme musicale, et mon réve est d’assiter à un de ses concerts et un jour viendra.

  5. Aureliie a dit:

    Bonjour tout le monde ! Que de fans… Ma mere est fan de Phil Collins elle a tjrs voulu aller à un de ces concerts seulement on a vu un article comme quoi il arrêtait les tournées… mais il ferait une tournée au Canada en 2009 ! Mon père et moi cherchons après ses dates pas moyens de les trouver… Quelqu’un peut-il m’aider svp…

  6. lorenzo a dit:

    je connais phil collins depuis ses premiers temps comme batteur pour genesis. devenu interprète du groupe il l’a propulsé parmi les meilleurs. sa carrière solo n’a pas démenti son talent. “in the air tonight” et “against all odds” sont parmis mes preférées

  7. tophe62700 a dit:

    salut, j’ecoute du phil collins depuis 20ans a tel point que j’ai appelé mon fils collins. fan de phil appelez moi!!. et j’aurais aimé le voir en concert. merci a toi!!! christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *