Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de Pink Floyd

Pink FloydSyd Barrett et Roger Waters se connaissent depuis l’école. Tout comme David Gilmour, ils étudient dans le même lycée de Cambridge, en Angleterre.

En 1964, Roger Waters rencontre Nick Mason et Rick Wright. Ensemble, ils forment un groupe, Sigma 6, qui change souvent de nom avant de trouver son appellation définitive en 1965, sous l’impulsion de Syd Barrett qui les rejoint. Ce sera donc Pink Floyd. C’est en fait l’association des prénoms de deux musiciens: Pinkney Anderson et Floyd Council…

Pink Floyd va très vite entrer dans l’histoire du rock mondial. Dès 1967, le premier album, The Piper At The Gates Of Dawn est un succès et son principal architecte en est Barrett.

Ce dernier frôle le génie alors qu’il est complètement assommé par la drogue, au point de ne plus être capable d’aligner deux mots d’affilée… L’année suivante, il quitte le groupe pour partir en solo puis… en psychiatrie !

Psychédélisme

Il est remplacé par David Gilmour tandis que Roger Waters s’impose comme le nouveau maître d’oeuvre du groupe. A Saucerful Of Secrets paraît en 1968. Le disque reste dans la même veine psychédélique que le précédent mais avec moins de succès.

Le groupe va alors lentement se diriger vers un rock plus “progressif”, vague émergente alors en Grande-Bretagne, comme en témoignent la bande originale du film More puis Ummagumma en 1969.

Pink Floyd a trouvé son créneau et son public. Cent mille personnes les acclament à Londres, en 1970, quelques mois avant qu’ils n’aillent jouer dans le site historique de Pompéi (le DVD de ce concert est paru en 2003).

The Dark Side Of The Moon

La même année, arrive Atom Heart Mother et une pochette entrée dans la légende, comme la plupart des albums du groupe… Meddle paraît en 1971, un régal de rock progressif pour un groupe alors au sommet de sa créativité. Cet album culte contient notamment le sublime morceau Echoes, considéré par beaucoup comme le chef-d’oeuvre de Pink Floyd.

En 1973, le groupe entre définitivement dans le panthéon du rock avec The Dark Side Of The Moon. Un disque somptueux, qui constitue l’une des plus grosses ventes de tous les temps avec plus de trente millions d’exemplaires… Un album classé plus de sept ans au top 100 américain ! Comment décrocher la lune grâce notamment à une chanson justement intitulée Money !

Deux ans plus tard, c’est Wish You Were Here avec Shine On You Crazy Diamond, suivi par Animals en 1977.

The Wall

Nouveau chef-d’oeuvre en 1979 avec le double The Wall, disque conceptuel et exceptionnel, dont Alan Parker s’inspire pour le film du même nom.

Cet opus signe en fait la fin d’une époque pour Pink Floyd, les dissensions se faisant de plus en plus fortes au sein du groupe. Waters s’isole carrément des autres mais reste toutefois présent jusqu’en 1983, date de parution de The Final Cut.

Il part voler de ses propres ailes mais les ennuis ne sont pas finis puisque trois ans plus tard, il tente d’interdire à ses anciens collègues d’utiliser le nom Pink Floyd. Le tribunal lui donne tort et le groupe publie A Momentary Lapse Of Reason en 1987. Une tournée longue d’un an et riche de deux cents dates est programmée dans la foulée.

The Division Bell

Il faut ensuite patienter sept ans pour découvrir la nouvelle galette, The Division Bell, qui donne également lieu à une série de concerts gigantesques. La France est visitée avec notamment une date au Château de Versailles !

Depuis cette date, deux albums live sont venus compléter une discographie exceptionnelle. Il s’agit de Pulse et de The Wall Live, enregistré lors d’une tournée en 1980.

En 2003 sort le DVD du concert donné par Roger Waters lors de la chute du mur de Berlin en 1990. La même année, pour fêter les trente ans de The Dark Side Of The Moon, une nouvelle édition de cet album mythique voit le jour en coffret de luxe.

zicactu.com

Сommentaires (13)

  1. RoseRuby a dit:

    Wow c fou j’adore pink floyd biographie tres détaillée mon pere est fan depuis que je suis toute petite et il lécoute souvent alor je connait assez bien ces chansons!!

  2. DADDOU a dit:

    tellement mon copain aime ce groupe j’ai essayé de les écouter et de comprendre leurs chansons et j’ai fini par les aimer bcp, j’aime bien “us and them” and “the wall” c immortel

  3. Nanker a dit:

    Bertrand Beuf: Mai 2009: Une nouvelle émission radio consacrée à Syd Barrett…

    Depuis toujours à Radio Bon Esprit, nous aimons beaucoup Syd Barrett. Le grand artiste s’est éteint en 2006, en laissant un parfum de mystère planer autour de sa personnalité, (Doll’s house darkness, old perfume) et de son oeuvre. Alors nous avons, à notre manière, cherché à en savoir plus en lisant “Lost in the woods” de Julian Palacios, en anglais, ou encore “Saucerful of Secrets” de Nicolas Schaffner, plus largement consacré à la carrière du groupe. Ainsi, c’est avec grand plaisir que Radio Bon Esprit vous recommande la lecture de “Syd Barrett le premier Pink Floyd”, d’Emmanuel Le Bret, qui a bien voulu nous accorder l’interview par téléphone que voici, à l’occasion de la sortie de son livre.

    “Avant même de quitter ce monde en 2006, Roger Keith “Syd” Barrett avait gravé sa légende, sa carrière de musicien fut fulgurante, aussi courte que lumineuse. Fondateur de Pink Floyd, il signe à vingt ans l’essentiel du premier album du groupe “The Piper at the Gates of dawn”, une véritable révolution sonore. Pourtant, son aventure au sein du groupe mythique sera de courte durée, dès le deuxième album, sa fragilité et son instabilité auront raison de lui. Il est exclu du Floyd. Après une brève carrière solo, il quitte en 1972 la galaxie des musiciens rock.”

    Emmanuel Lebret, l’auteur du livre, est conférencier depuis près de trente ans et se partage entre l’édition et la presse.

  4. Iman a dit:

    j’ai 10 ans mon père qui a 32 ans m’a fait écouter The wall et c’est trop bien

  5. Nanker a dit:

    Syd Barrett, le premier Pink Floyd. Une biographie inédite de Syd Barrett par Emmanuel Le Bret est parue le 15 janvier 2009, aux Editions du Moment. 288 pages. 19 euros 95. Avant même de quitter ce monde en 2006, Roger Keith “Syd” Barrett avait gravé sa légende. Sa carrière de musicien fut fulgurante, aussi courte que lumineuse. Fondateur de Pink Floyd, il signe à 20 ans l’essentiel du premier album du groupe. Le rock psychédélique anglais est né. Le charisme, le talent, la créativité exceptionnelle de Syd Barrett font de lui une icône vivante. Riche d’innombrables anecdotes, solidement documenté, “Syd Barrett, le premier Pink Floyd” retrace la parcours de ce personnage hors du commun. L’auteur revisite également de très nombreuses chansons de l’artiste. Cet ouvrage est donc non seulement une biographie quasi exhaustive de Syd Barrett mais aussi une analyse inédite de l’oeuvre de ce créateur devenu culte.

  6. tounsi a dit:

    Toujours et encore toujours les floyd pour moi c’est magique, surtout le concert donné en 92 en angleterre. Live pulse

  7. tarkus a dit:

    un seul membre vous manque… dommage je ne verrai jamais ce groupe, où chacun pouvait trouver un titre en fonction de son humeur, en concert au complet. le seul groupe ou l’ego passait après la musique

  8. drouch a dit:

    j’ai 53 ans j’ai toujours vécu avec Pink Floyd qui est ma religion. perdre un dieu de la music comme rick ça fait mal. pour moi pink floyd c’est les mozarts de l’an 2000 et leur musique restera immortelle.

  9. mila a dit:

    Merci Rick tout simplement. Ma vie a gardé un espoir malgré tout désespoir grace à votre accompagnement. RIP Rick Mila

  10. Pinkfloyd18 a dit:

    Et voilà, et un de plus, après Syd, c’est au tour de Rick Wright de partir, en laissant derrière lui une multitude de “fans”, qui pour eux l’estimaient comme un fondateur du groupe. Mainteneant tu peux reposer en paix Rick…

  11. kro49 a dit:

    Pink floyd c’est tout simplement magnifique. A l’occasion de mon mariage, j’ai choisi, comme entrée dans l’église, Us and Them… Cette chanson me donne des frissons à chaque fois que je l’écoute. Tout simplement Respect Messieurs!!! Une grande fan

  12. pinkfloydforever a dit:

    meilleur album de tous les temps = le live a Pompei!!!

  13. alexoo a dit:

    c tout simplement fou comme groupe, sa grande force je trouve c est que tu peux ecouter ca tous les jours, tu te lasses pas c vraiment incroyable.. et c est clair que ca fait partir vraiment très loin, du style “echoes” qui est magistrale ou “shine on you..” sublime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *