Pink Floyd

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »223″]

Biographie de Pink Floyd

Pink FloydSyd Barrett et Roger Waters se connaissent depuis l’école. Tout comme David Gilmour, ils étudient dans le même lycée de Cambridge, en Angleterre.

En 1964, Roger Waters rencontre Nick Mason et Rick Wright. Ensemble, ils forment un groupe, Sigma 6, qui change souvent de nom avant de trouver son appellation définitive en 1965, sous l’impulsion de Syd Barrett qui les rejoint. Ce sera donc Pink Floyd. C’est en fait l’association des prénoms de deux musiciens: Pinkney Anderson et Floyd Council…

Pink Floyd va très vite entrer dans l’histoire du rock mondial. Dès 1967, le premier album, The Piper At The Gates Of Dawn est un succès et son principal architecte en est Barrett.

Ce dernier frôle le génie alors qu’il est complètement assommé par la drogue, au point de ne plus être capable d’aligner deux mots d’affilée… L’année suivante, il quitte le groupe pour partir en solo puis… en psychiatrie !

Psychédélisme

Il est remplacé par David Gilmour tandis que Roger Waters s’impose comme le nouveau maître d’oeuvre du groupe. A Saucerful Of Secrets paraît en 1968. Le disque reste dans la même veine psychédélique que le précédent mais avec moins de succès.

Le groupe va alors lentement se diriger vers un rock plus « progressif », vague émergente alors en Grande-Bretagne, comme en témoignent la bande originale du film More puis Ummagumma en 1969.

Pink Floyd a trouvé son créneau et son public. Cent mille personnes les acclament à Londres, en 1970, quelques mois avant qu’ils n’aillent jouer dans le site historique de Pompéi (le DVD de ce concert est paru en 2003).

The Dark Side Of The Moon

La même année, arrive Atom Heart Mother et une pochette entrée dans la légende, comme la plupart des albums du groupe… Meddle paraît en 1971, un régal de rock progressif pour un groupe alors au sommet de sa créativité. Cet album culte contient notamment le sublime morceau Echoes, considéré par beaucoup comme le chef-d’oeuvre de Pink Floyd.

En 1973, le groupe entre définitivement dans le panthéon du rock avec The Dark Side Of The Moon. Un disque somptueux, qui constitue l’une des plus grosses ventes de tous les temps avec plus de trente millions d’exemplaires… Un album classé plus de sept ans au top 100 américain ! Comment décrocher la lune grâce notamment à une chanson justement intitulée Money !

Deux ans plus tard, c’est Wish You Were Here avec Shine On You Crazy Diamond, suivi par Animals en 1977.

The Wall

Nouveau chef-d’oeuvre en 1979 avec le double The Wall, disque conceptuel et exceptionnel, dont Alan Parker s’inspire pour le film du même nom.

Cet opus signe en fait la fin d’une époque pour Pink Floyd, les dissensions se faisant de plus en plus fortes au sein du groupe. Waters s’isole carrément des autres mais reste toutefois présent jusqu’en 1983, date de parution de The Final Cut.

Il part voler de ses propres ailes mais les ennuis ne sont pas finis puisque trois ans plus tard, il tente d’interdire à ses anciens collègues d’utiliser le nom Pink Floyd. Le tribunal lui donne tort et le groupe publie A Momentary Lapse Of Reason en 1987. Une tournée longue d’un an et riche de deux cents dates est programmée dans la foulée.

The Division Bell

Il faut ensuite patienter sept ans pour découvrir la nouvelle galette, The Division Bell, qui donne également lieu à une série de concerts gigantesques. La France est visitée avec notamment une date au Château de Versailles !

Depuis cette date, deux albums live sont venus compléter une discographie exceptionnelle. Il s’agit de Pulse et de The Wall Live, enregistré lors d’une tournée en 1980.

En 2003 sort le DVD du concert donné par Roger Waters lors de la chute du mur de Berlin en 1990. La même année, pour fêter les trente ans de The Dark Side Of The Moon, une nouvelle édition de cet album mythique voit le jour en coffret de luxe.

zicactu.com
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Pink Floyd


Albums
2004 The Final Cut (réédition)
2001 Echoes
2000 Is There Anybody Out There (Live)
1995 P.U.L.S.E. (Live)
1994 The Division Bell
1988 Delicate Sound of Thunder (Live)
1987 A Momentary Lapse of Reason
1983 The Final Cut
1981 A Collection of Great Dance Songs
1979 The Wall
1977 Animals
1975 Wish You Were Here
1973 The Dark Side of the Moon
1972 Obscured By Clouds (B.O.)
1971 Meddle
1971 Relics
1970 Atom Heart Mother
1969 Ummagumma
1969 More (B.O.)
1968 A Saucerful of Secrets
1967 The Piper at the Gates of Dawn

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.