Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de Yes

yes-1
Groupe mythique du rock progressif, Yes se forme en 1968 à Birmingham, en Angleterre. Composée initialement de Jon Anderson (chant), Peter Banks (guitare), Chris Squire (basse), Tony Kaye (claviers) et Bill Bruford (batterie), la formation joue en fin d’année 1968 en première partie du concert d’adieu de Cream au Royal Albert Hall de Londres. Yes épate la galerie.

Un an plus tard, au même endroit, le groupe ouvre pour Janis Joplin. Une prestation remarquée qui leur permet, peu de temps après, de signer un contrat avec Atlantic Records. Le groupe publie ensuite le single Sweetness, extrait de leur premier album éponyme (1969). Peter Banks s’en va, remplacé par Steve Howe (ex The Syndicats).

Fragile

Première grosse livraison avec The Yes Album en 1971. Entre rock symphonique et musique classique, la voix aérienne de Jon Anderson plane sur les grandes envolées lyriques de Yes. Ce disque est considéré à juste titre comme l’un de leurs chefs-d’oeuvre. Les titres Starship Trooper, Yours Is No Disgrace et Perpetual Change passent à la postérité.

Rick Wakeman prend ensuite la place de Tony Kaye aux claviers. En 1972 paraît Fragile avec le légendaire Roundabout, suivi d’une triomphale tournée américaine de plus de cinquante dates.

Yessongs

Close To The Edge arrive également en 1972 avec quelques sonorités jazz habilement incorporées. Le batteur Bill Bruford rejoint le grand rival King Crimson et Rick Wakeman commet son premier album solo, The Six Wives of Henry VIII.

Le triple album live Yessongs sort en 1973 et confirme le phénomène. Tales From Topographic Oceans (1974), paru dans la foulée, marque la fin d’un premier cycle. Celui qui a ouvert la voie à d’autres grands noms du genre comme Genesis ou King Crimson.

Trevor Horn

Le reste de la décennie n’est qu’une succession de déceptions, Yes n’étant plus que l’ombre de lui-même. Ce groupe né de la rencontre entre d’anciens membres de diverses formations restées obscures connaît encore d’incessants changements de casting. C’est ainsi que Rick Wakeman est remplacé par le Suisse Patrick Moraz (ex Refugee) durant l’été 1974 pour mieux revenir en 1976.

Rebelote en 1980: Rick Wakeman et Jon Anderson quittent le groupe qui accueille deux nouvelles têtes: Trevor Horn et Geoff Downes (The Buggles). Cependant, les ventes ne cessent de décliner et Yes se sépare en 1981…

90125

Pour mieux se reformer en 1983 ! C’est Trevor Horn qui prend l’affaire en main et réunit Squire, White, Anderson, Kaye et le guitariste sud-africain Trevor Rabin. L’album prend le nom de son numéro de référence dans les catalogues des disquaires, 90125, et c’est un énorme carton partout sauf en Angleterre !

Le single Owner Of A Lonely Heart compte parmi l’un des premiers gros tubes des radios rock fm, bien servi par une vidéo étonnante. Autre succès avec It Can Happen, puis c’est une tournée marathon qui est organisée.

En 1987, nouvel opus avec Big Generator qui est un terrible échec commercial. Cerise sur le gâteau: de longues batailles juridiques vont s’engager pour conserver l’usage du nom du groupe, notamment entre Bruford et Anderson.

Union

Réunie autour du charismatique Jon Anderson, la formation originale, après avoir envisagé de se rebaptiser No (!), se retrouve toutefois dans les années 90 pour quelques albums renouant avec le style des débuts. Citons, entre autres, le bien nommé Union (1991) et The Ladder (1999).

En 1994, l’orchestre philharmonique de Londres rend hommage à ce groupe incontournable du rock en reprenant quelques-unes de leurs plus belles chansons. Le groupe publie alors Talk (1994) mais sans plus de réussite.

Néanmoins, malgré les nombreuses escapades en solo ou infidélités de ses différents protagonistes, Yes continue de tourner. Un DVD live, House Of Yes, sort en 2000, puis c’est un nouvel album qui voit le jour en 2001, Magnification.

Pete Banks était le guitariste du groupe Yes, fondé en 1968. Peu après sa mort, le 7 mars 2013 à Londres, ses anciens comparses ont tenu à lui rendre hommage.

“Nous sommes profondément touchés par la disparition de notre ami Peter Banks, également membre fondateur de notre groupe. Il avait donné une grande part de son identité à Yes et il nous manquera énormément. Nous adressons nos prières à lui et sa famille.”

Pete Banks avait 65 ans.

Chris Squire bassiste et fondateur du groupe est mort, à l’âge de 67 ans le dimanche 28 juin 2015.
Chris Squire a fondé le groupe Yes en 1968 avec le chanteur Jon Anderson. Depuis, une vingtaine d’albums sont parus, dont “The Yes Album” et “Fragile” en 1971, “Close to the Edge” ou encore “Relayer” en 1974, qui font figure de classiques dans le registre.

zicactu.com

Discographie de Yes

Albums
2018 : Fly from Here Return Trip
2014 : Heaven & Earth
2011 : Fly from Here
2001 : Magnification
1999 : The Ladder
1997 : Open Your Eyes
1997 : Keys to Ascension 2
1996 : Keys to Ascension
1994 : Talk
1991 : Union
1987 : Big Generator
1983 : 90125
1980 : Drama
1978 : Tormato
1977 : Going for the One
1974 : Relayer
1973 : Tales from Topographic Oceans
1972 : Close to the Edge
1971 : Fragile
1971 : The Yes Album
1970 : Time and a Word
1969 : Yes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *