ZZ Top

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


Biographie de ZZ Top

ZZ TopZZ Top est un trio américain originaire du Texas. Ce groupe légendaire est formé par Billy Gibbons (guitariste et chanteur), Dusty Hill (bassiste et chanteur) et Frank Beard (batteur). Dans les années 60, le premier nommé -fils de chef d’orchestre-, officie au sein des Moving Sidewalks. Les deux autres font partie du groupe American Blues. Entre Houston et Dallas, la route est finalement courte et ces trois natifs de l’année 1949 se rejoignent en 1970.

L’origine exacte de leur nom de scène est incertaine: le groupe a pu s’inspirer de B.B. King . Il se pourrait aussi que leur nom provienne de l’association de deux marques de papier à cigarettes…

La Grange

Dès le premier album (ZZ Top’s First Album), en 1970, le groupe affiche une couleur radicalement blues. ZZ Top se révèle lors du festival de Memphis, là même où Elvis Presley donna son premier concert en 1955 !

Le trio enchaîne avec l’album Rio Grande Mud puis, en 1973, avec un titre devenu l’un des plus grands classiques du rock: La Grange. Celui ci tire son nom d’un bordel du Texas et apparaît sur l’album Tres Hombres. La formule guitare – basse – batterie est simple mais diablement efficace.

D’autres tubes suivent comme Jesus Just Left Chicago ou Beer Drinkers & Hell Raisers. A l’été 1974, quatre-vingt mille personnes les acclament au stade d’Austin ! En 1976, leur tournée Taking Texas To The People Tour est tout aussi triomphale, la scène représentant la forme du Texas…

Eliminator

Après plusieurs albums réussis et de longs mois sur scène, les trois barbus texans décident de prendre trois ans de réflexion. Une pause plutôt bénéfique puisqu’ils reviennent en force avec Deguello (1979) et El Loco (1981).

A l’aube des années 80, ZZ Top découvre l’Europe et apporte de nouvelles sonorités à sa musique avec force cuivres et synthétiseurs. C’est cette remarquable alchimie que l’on retrouve dans Eliminator, paru en 1983. C’est la révélation mondiale grâce notamment à l’énorme Gimme All Your Lovin’.

Rock, bières, bagnoles, jolies filles sont le credo du trio qui vend alors des millions d’albums dans le monde. Les vidéos des singles Gimme All Your Lovin’, Sharp Dressed Man ou encore Legs, deviennent des monuments du genre grâce à un art du second degré époustouflant.

ZZ Top Day

Pour l’album Afterburner, en 1985, la stratégie commerciale est la même, si bien que les singles Sleeping Bag ou Velcro Fly sont encore de gros tubes. Les clips font toujours autant parler et Gibbons, Hill et Beard sont déclarés citoyens d’honneur du Texas où le « ZZ Top Day » est désormais fixé chaque année au 27 août. On propose un million de dollars aux barbus pour qu’ils se rasent mais ils refusent avant de recueillir des fonds pour créer un musée du Blues, situé dans le Mississippi.

Déclin

En 1990, les ventes de ZZ top commencent cependant à décliner comme avec leur album Recycler qui est un gros échec commercial et artistique. Les Texans continuent néanmoins de remplir les salles comme à Bercy en 1990 où ils partagent l’affiche avec Bryan Adams.

Les caisses sont certes un peu renflouées par le Greatest Hits de 1992 -aussi disponible en vidéo et DVD-, mais les albums Antenna (1994) et XXX (1999), teinté de hip hop ou d’électro, ne déchaînent pas les passions.

En 2003, ZZ Top revient avec Mescalero, sans plus de réussite.

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de ZZ Top

Albums
2012 : La Futura
2003 : Mescalero
1999 : XXX
1996 : Rhythmeen
1994 : Antenna
1990 : Recycler
1985 : Afterburner
1983 : Eliminator
1981 : El Loco
1979 : Degüello
1976 : Tejas
1975 : Fandango!
1973 : Tres Hombres
1972 : Rio Grande Mud
1971 : ZZ Top’s First Album

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.