Always Outnumbered, Never Outgunned

The Prodigy

Album CD – 2004 – XL-Recordings

Après sept longues années d’absence, Prodigy est de retour. Animé par des rythmes durs et énergiques, Always Outnumbered, Never Outgunned, leur nouvel album sévit toujours dans un registre “techno-punkoïde”. Accrochez-vous!

Dès la fin des années 80, un DJ, un certain Liam Howlett connaît son heure de gloire dans les raves parties qui déferlent secrètement sur le territoire britannique. Plus tard, l’homme s’adjoint les services de deux danseurs, Leeroy Thornhill et Keith Flint. Pour célébrer cette collaboration, la troupe choisit un nom: The Prodigy.

En 1992, un premier disque intitulé Experience voit le jour et s’écoule avec succès dans le circuit underground. Deux ans plus tard, le groupe signe un deuxième essai, Music For The Jilted Generation. L’engouement populaire bat son plein.

La renommée de Prodigy dépasse désormais les frontières de l’Angleterre. Entre temps, le danseur-chanteur Maxim Reality a rejoint la formation. Les singles No Good (Start The Dance), Voodoo People ou encore Poison opèrent une fusion efficace et novatrice entre le son de la techno et du rock.

La suite de leur aventure discographique est connue de tous ou presque. En effet, fort de cette reconnaissance publique, Prodigy publie The Fat Of The Land (1997), disque enchaînant les tubes (Smack My Bitch Up, Breathe…) avec une facilité déconcertante. Qui ne se souvient pas de la tonsure capillaire de Keith Flint ou du regard maléfique de Maxim Reality dans le clip de Firestarter? Personne n’a oublié. C’est justement là que le bât blesse.

Inévitablement assimilé aux figures charismatiques de ses deux danseurs, le projet de Liam Howlett s’enlise. Quand huit millions de personnes possèdent votre disque dans leur discothèque, l’angoisse, la peur de décevoir une cohorte de fans reprend nécessairement le dessus. Résultat: sept ans de disette.

Dans ces conditions, comment appréhender le futur de Prodigy ? En fait, le renouveau s’est accompli sans les piercings de Keith Flint, sans les tatouages de Maxim Reality. Redevenu maître à bord, Liam Howlett a repris sa position initiale au sein de ce collectif à géométrie variable.

Always Outnumbered, Never Outgunned, le quatrième album de Prodigy se présente ainsi comme l’oeuvre inspirée du seul Howlett. Ce nouveau disque marque un retour en force à une pulsion électronique primaire.

Dès Spitfire, la plage d’ouverture, l’auditeur comprend que Prodigy n’a pas abandonné la grosse artillerie. Les guitares rutilantes s’associent au vrombissement des machines pour ce démarrage sur les chapeaux de roues.

Pour sa part, le très curieux single Girls résonne résolument eighties. Plus loin, Get Up Get Off imprime un beat puissant sur lequel l’excellent rappeur Twista paraphrase à grande vitesse. Hot Ride enfonce le clou. La voix déchirée de l’actrice Juliette Lewis injecte ici une dose d’adrénaline bien sentie. Cette fois, plus l’ombre d’un doute: Prodigy marque un retour gagnant. Et ce n’est certainement pas Wake Up Call qui contredira notre affirmation. Un titre à écouter à fond les manettes pour le plus grand bonheur de nos chers tympans.

Medusa’s Path remplit la fonction hypnotisante de tout bon disque électronique digne de ce nom. L’étonnant The Way It Is donne une cure de jouvence au Thriller de Michael Jackson. Pour le Shootdown final, Liam Howlett s’octroie une prestation inopinée de Liam Gallagher, la moitié vocale d’Oasis.

A force de collaborer à des projets électro (Chemical Brothers, Death In Vegas, etc.), les Gallagher vont bientôt pouvoir s’éditer un best-of fraternel. Chez Prodigy, la voix de hooligan alcoolique du cadet des frangins reste acceptable et achève honorablement l’album de la résurrection. Au-delà de ces nouvelles compositions, il paraît que sur scène, Keith Flint et Maxim Reality assurent toujours et encore le spectacle. Que demander de plus ?

zicactu.com

Liste des titres

:

Spitfire
Girls
Memphis Bells
Get Up Get Off
Hot Ride
Wake Up Call
Action Radar
Medusa’s Path
Phoenix
You’ll Be Under My Wheels
The Way It Is
Shootdown

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *