Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de The Smith

the-smith
The Smiths est un groupe pop-rock britannique formé à Manchester en 1982. Le quatuor signe la même année sur le petit label Rough Trade. Emmenés par le chanteur Morrissey, auteur sincère à la plume habile et porte-parole des opprimés, et par le fameux guitariste Johnny Marr, les Smiths ont inconsciemment oeuvré pour la popularisation du rock indépendant.

Formation-phare du rock british des eighties, ils ont atteint leurs sommets en 1986 avec l’opus The Queen Is Dead.

The Smiths incarne clairement le nouvel esprit des années 1980 anti-establishment « post-punk », méprisant les clips vidéo, les synthétiseurs et les États-Unis.
Élu meilleur groupe de l’année 1984 au Royaume-Uni, et Morrissey meilleur interprète (un comble pour un autodidacte),
le groupe tourne beaucoup au Royaume-Uni mais rarement en Europe (les concerts à Paris le 9 mai 1984, à l’Eldorado, puis le 1er décembre 1984 au Parc des Expositions, Porte de Versailles, seront les seules dates françaises dans l’histoire des Smiths).

En 1985, le groupe publie un nouvel opus, Meat Is Murder. Un troisième album voit le jour en 1986, The Queen Is Dead (Alain Delon sur la pochette de l’album), véritable chef-d’œuvre qui fera l’objet d’un album-hommage dix ans plus tard (The Smiths Is Dead, une initiative du magazine Les Inrockuptibles).

Fin 1986, le groupe change de label et rejoint EMI.
Mais pour EMI, le début de l’année 1987 s’annonce fort mal.
Les Smiths sortent bien deux nouveaux singles (Shoplifters of the World, Unite en janvier, Sheila Take a Bow en avril), se produisent au Festival de San Remo en mai, mais il semble que Johnny Marr soit déjà ailleurs.

Le guitariste se sent étouffé dans un groupe désormais focalisé autour de la personnalité de Morrissey.
Son enthousiasme pour la dance music, l’électro ne trouve pas de terrain d’expression : « Les Smiths étaient devenus un genre de club où toutes nouvelles influences étaient déconsidérées, voire taboues » confiera t’il à Johnny Rogan pour son livre sur les Smiths Morrissey and Marr, the Severed Alliance (1992).
Le 8 août 1987, Johnny Marr annonce qu’il quitte le groupe en adressant un message au NME : « Ce qui par le passé me rendait heureux me rend malheureux, j’ai dû m’en aller ».
C’est donc à titre « posthume » que sort le 12 septembre 1987, Strangeways, Here We Come. Ironiquement, cet album fut le plus sombre que les Smiths aient jamais enregistré.
En guise d’épitaphe, le groupe décidera d’un commun accord de sortir un album live Rank (1988) tiré d’un concert donné au National Ballroom de Kilburn le 23 octobre 1986.

Discographie de The Smith

Albums
1987 Strangeways, Here We Come
1986 The Queen Is Dead
1985 Meat Is Murder
1984 The Smiths

Сommentaire

  1. sarah a dit:

    Je trouve qu’il n’y a pas beaucoup d’informations sur ce groupe de rock!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *