Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de Tori Amos


C’est le 22 août 1963 que Tori Amos voit le jour, plus précisément à Newton, aux États-Unis. De son vrai patronyme Myra Ellen Amos, elle s’initie très tôt au piano: elle en joue dès l’âge de quatre ans à l’église !

Elle est pourtant très vite attirée par le rock puisque son groupe préféré est… Led Zeppelin ! Elle présente ses premières compositions dans les bars locaux avant de faire ses valises pour Los Angeles.

C’est donc dans la cité des anges qu’elle peaufine son premier album, mélange de rock et de metal: Y Kant Tori Read. Ce n’est pas un essai qui est couronné de réussite mais il a au moins le mérite d’ouvrir certaines portes à la rouquine flamboyante. Nous sommes en 1988. Tori Amos est pourtant contrainte une nouvelle fois à l’exil mais celui-ci est plus que bénéfique !

Crucify

La chanteuse part pour l’Angleterre où elle officie dans un premier temps comme choriste. Elle se fait notamment remarquer pour sa participation à un album de Bryan Ferry. De quoi fournir encore un peu plus son carnet d’adresses ! Et rentrer en studio comme vocaliste principale. Elle commence par y composer le titre Me And A Gun, autobiographique puisqu’il raconte le viol qu’elle a subi quelques années plus tôt de l’autre côté de l’Atlantique. L’accueil est bon !

Il en résulte un premier album baptisé Little Earthquakes, en 1991. C’est un carton grâce au tube mondial Crucify. La version maxi de celui-ci contient en prime des reprises de Led Zeppelin (Thank You) et Nirvana (Smells Like Teen Spirit).

Tori Amos ne renie en rien ses influences. Elle publie son second opus en 1994 avec Under The Pink, qui trouve plus d’un million d’acheteurs.

Boys for Pele

Les États-Unis semblent la regretter et réservent une superbe ovation à son album suivant: Boys for Pele se classe directement deuxième du “Billboard” américain, ce qui n’est pas rien, en 1996.

Deux autres disques lui succèdent avant la fin du siècle: From The Choirgirl Hotel en 1998 et le double To Venus And Back en 1999. Elle tourne également avec une autre vedette du rock féminin, Alanis Morissette.

En 2000, Tori Amos met au monde une petite fille que personne n’attendait vraiment hormis ses parents ! Le père est Mark Hawley, l’ingénieur du son de la chanteuse et réalisateur de l’album précédent.

Quelques mois plus tard, elle propose Strange Little Girls qui précède Scarlet’s Walk. Ce dernier contient notamment le joli single A Sorta Fairytale.

Un best of et un DVD en public sont édités en 2003. Cette interprète mystique et mystérieuse peut être considérée comme la fille spirituelle de Kate Bush.

zicactu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *