Soulagez-vous dans les urnes

Trust

Album CD – 2006 – Mercury Records

De Trust, tout le monde connaît le célèbre titre Antisocial. Avec cet album live, ce sont tous les titres phare du groupe de hard rock français qui sont donnés à (re)découvrir à nos oreilles, avec l’énergie de la scène en plus. On aura en outre l’occasion d’écouter trois inédits: Chaude est la foule, La mort rôde et Sarkoland (la France on l’aime ou on la quitte).

On voit tout de suite que cet album surfe sur la campagne présidentielle battant son plein dans l’Hexagone. D’ailleurs, la pochette de l’album affiche sur des couleurs qu’on ne pourrait sans doute prêter à aucune formation politique libérale, au dessus d’un poing rageusement fermé, l’inscription “Campagne 2006” (juste au cas où on aurait pas compris…).

Mais il faut bien reconnaître à Trust ses mérites. Il s’agit d’une formation hard rock affichant haut et fort son militantisme et n’aspirant sans doute pas à grand-chose d’autre. La musique pêchue, loin de révolutionner le genre, est là pour soutenir le propos développé tout au long des titres. Et ce sont différents thèmes qui sont ainsi traités: la prison au nom de la liberté (Le mitard, Instinct de mort), les filles douteuses des palaces huppés (Palace), le communautarisme et toute forme de racisme (Au nom de la race, Sarkoland), Dieu qui laisse faire tout ça (Par compromission)…

Si le développement musical n’est pas fantastique, il a au moins le mérite de faire passer le message. Il suffit pour s’en rendre compte de constater l’enthousiasme de la foule sur des titres comme Police milice ou l’inévitable Antisocial. Dans ce sens, et parce qu’il n’y a ici aucune prétention à plus subtil, cet album est une réussite pour les fans.

Le retour de Trust se marque également par trois nouveaux titres qu’il est difficile de décrire, au point de vue musical en tout cas. En effet, si le filon militant est plus que jamais suivi ici (conjoncture oblige), la musique se partage, dans les trois morceaux, en deux tendances: un refrain toujours franchement hard rock et un couplet dans lequel on sent poindre la tentative d’un renouveau. On y entend ainsi des riffs guitare plus “gentils”, un peu blues, soutenus par une voix qui ne chante plus mais parle, un peu comme dans les nouvelles expériences vocales du “slam”. Le résultat n’est pas mauvais mais manque un peu de diversité.

L’album conviendra donc aux fans en quête d’adrénaline engagée, ceux-ci pourront même accrocher aux nouvelles compositions des quatre acolytes. Et pour ce qui est des autres, je pense que la seule écoute d’Antisocial leur donnera un aperçu convaincant de ce que cette formation a à offrir.

zicactu.com

Liste des titres

:

Le mitard
Palace
Au nom de la race
Fatalité
On lèche, on lâche, on lynche
Par compromission
Fais où on te dit de faire
Tout ce qui est bon est mal
Instinct de mort
Police milice
Medley: Préfabriqués / L’élite / Bosser 8h
Antisocial
Chaude est la foule
La mort rôde
Sarkoland (La France on l’aime ou on la quitte)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *