The W
Wu-Tang Clan
Album CD – 2000 – Small Records

Qui ne connaît pas le Wu-Tang Clan, ce groupe du Bronx inspiré par les films de Kung-Fu?

Peut-être n’ont-ils pas fait la une des charts de Fun Radio ni les couvertures de Télé poche mais ces 9 MC américains sont sans aucun doute les maîtres incontestés de la rime underground.

Le groupe, composé de RZA, GZA, Method Man, Raekwon The Chief, Ol’ Dirty Bastard, Ghostface Killah, Masta Killah, Inspecta Deck et U-God, sort en 1993 son premier album Enter The Wu-Tang (36 Chambers) qui révolutionna littéralement le monde du hip-hop.

Ils ont sorti depuis un second opus, un double album qui fit bien moins d’éclat, mais comptant quelques titres tout de même au top niveau. Entre-temps, chacun avait sorti un voire plusieurs albums solo avec plus ou moins de succès.

Le charismatique Method Man, après avoir sorti son album, a pris le temps de faire BlackOut, un album avec Redman. Ils feront aussi de nombreuses apparitions sur différentes productions comme dernièrement Genius (GZA) sur l’album Soul Assassins II de DJ Muggs.

Mais tout cela ne pouvait satisfaire pleinement les innombrables adeptes des Shaolin MC, et il aura donc fallu attendre l’année 2000 pour que sorte enfin le 3e album et cela malgré qu’Ol’Dirty soit en cure de désintoxication, ce qui ne les empêche pas de faire poser sa voix d’après d’anciens enregistrements. Le tout est supervisé par RZA, producteur de talent discret mais reconnu, qui avait déjà produit de nombreux albums mais surtout écrit, interprété et composé la musique du film Ghost-dog sorti dernièrement.

De nombreux invités sont ici présents: Busta Rhymes pose ainsi son flow si particulier sur The Monument tandis que Snoop Dogg apparaît dans The Conditioner où il reprend le refrain entamé par Ol’Dirty.

On pourra entendre aussi les voix de Nas, Redman, Junior Reid pour un refrain ragga et enfin Isaac Hayes pour un featuring déjà plus surprenant.

Si le Wu-Tang a eu tant de succès, c’est qu’il a bien sa particularité, et The Wu ne fera pas défaut à la règle. Des musiques assez étourdissantes et répétitives qui en rebuteront plus d’un, tandis que les autres pourront écouter plusieurs titres impressionnants qui leur mettront une bonne claque.

On retiendra ainsi Do You Really (Thang Thang) sur une musique qui fera bouger les têtes et un refrain de Method Man qui ne pourra laisser personne insensible ou encore Gravel Pit dont on peut voir avec un peu de chance le clip sur les petits écrans, une instru totalement folle, une chanson bien travaillée.

Ecoutez, vous allez kiffer mais je préfère vous laisser en juger par vous-même. Chacun pourra aussi découvrir ou redécouvrir un “remix” du morceau qui les avait fait réellement connaître au public: Protect Ya Neck, lui aussi sorti en clip récemment.

Laissez-vous envoûter par le Wu-Tang et oubliez tout ce que vous avez écouté auparavant. On n’est pas forcé d’aimer mais il faut au moins l’avoir écouté. Le groupe fait parti intégrante du patrimoine de notre musique. Pour ma part du bon son en tout cas.

DJ To, Rapsound

Liste des titres

:

Chamber music
Careful (click, click)
Hollow bones
Redbull
One blood under W
Conditioner
Protect ya neck (the jump off)
Let my niggas live
I Can’t go to sleep
Do you really (thang, thang)
The monument
Gravel pit
Jah world

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *