Yann Tiersen Les Retrouvailles
Les Retrouvailles

Yann Tiersen

Album CD – 2005 – Virgin

Yann Tiersen est un artiste polyvalent et prolifique. Partagé ces dernières années entre plusieurs projets (bandes originales à succès, double album en concert et un essai plus introspectif avec Shannon Wright), il n’a pas vraiment eu le temps de souffler.

Pour Les Retrouvailles, le compositeur a ressorti une recette artistique éprouvée et a surtout pris le temps de renouer avec ses racines sur l’île d’Ouessant au large de la Bretagne. Inspiration garantie.

Ses détracteurs clameront que le Breton évolue toujours dans la même division des bricoleurs approximatifs. Délicat de les contredire à la première écoute. Pourtant, une fois la carapace percée, l’auditeur pénètre dans un espace à part, touchant et charmant. L’équipée navigue entre minimalisme expérimental et onirisme exalté, tous deux servis par des airs patibulaires ou enjoués.

La course aux humeurs peut alors débuter. Comme toujours chez Tiersen, la mélancolie côtoie l’espoir, l’amer affronte la douceur et le tout donne au tableau des variations foisonnantes. Pièce maîtresse de cet édifice: les diverses et fructueuses collaborations engagées par l’auteur.

De la virée fantomatique entre potes (avec Dominique A et Miossec sur le décalé Le Jour de l’ouverture) à la gravité de A Secret Place, animé par la voix envoûtante et le timbre chaud de Stuart Staples des Tindersticks: rien à balancer par-dessus bord. Mais que dire alors des deux morceaux lumineux délicatement articulés autour de Liz Fraser des Cocteau Twins ? On en oublierait presque le spleen discret de Jane Birkin sur le bien nommé Plus d’Hiver. À vous donner des frissons.

Toutes ces participations couronnées d’autant de réussites n’occultent pourtant pas la beauté d’instrumentaux toujours aussi riches et joliment arrangés (Le matin, La veillée, Les enfants).

Bonhomme curieux et définitivement inclassable, Yann Tiersen se meut en silence et parvient encore une fois à nous épater. Chant du cygne éternellement suspendu pour cet accro des mélodies accrocheuses, ces retrouvailles font plaisir. Avec lui, le soleil est toujours caché derrière les nuages et l’éclaircie n’est jamais bien loin.

zicactu.com

Liste des titres

:

Western
Kala
Loin des villes
La veillée
Plus d’hiver
A ceux qui sont malades par mer calme
A secret place
Le matin
Les enfants
Le jour de l’ouverture
La boulange
La plage
Mary
7:pm
Les retrouvailles
La jetée
Piste vidéo: Le train

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *