Mois : septembre 2004

The Doors : Strange Days

strangedays
Strange Days

The Doors

Album CD – 1968 – Elektra / Asylum Records

Liste des titres

:

Strange Days
You’re Lost Little Girl
Love Me Two Times
Unhappy Girl
Horse Latitudes
Moonlight Drive
People Are Strange
My Eyes Have Seen You
I Can’t See Your Face in My Mind
When The Music’s Over

Robbie Williams Greatest Hits

GreatestHits_CD1
Robbie Williams Greatest Hits

Robbie Williams

Compilation – 2004 – Chrysalis Records Ltd

Robbie Williams. Voilà a priori un nom peu recommandable auprès des fans de rock pur et dur. Williams, c’est le parfait petit imposteur de la pop commercialisée à outrance: en 2002, il reçut de sa maison de disques un chèque inimaginable de 80 millions de livres pour ses cinq prochains albums !

Mais Robbie Williams, caméléon désinvolte, espiègle et facétieux, excelle dans l’art de manger à tous les râteliers et dans celui de surfer sur la crête de la hype. Sans scrupules mais à dessein et aux dépens de son intégrité artistique, ce businessman chanteur ne doute de rien. Tout en voulant assurer sa crédibilité auprès de ses (très nombreux) fans, il se comporte toujours comme bon lui semble.

Musicalement, Robbie Williams n’a rien inventé… et il ne s’en cache pas. Ses influences sont légion. La filiation avec Oasis saute aux yeux, surtout sur les premiers albums, tendance pop songs endiablées. Sur ses derniers opus, les compositions se veulent plus calmes et posées: on songe alors à la naïveté des ballades… d’Elton John. En concert, cette véritable bête de scène se nourrit des poses et de la comédie de Queen.

Loin des risques artistiques aléatoires dans le milieu de la pop musique, il pompe ses idées à gauche et à droite avant de les recycler en un produit fini ultra policé. Robbie Williams, donc, n’a rien inventé mais voilà: il le fait à la perfection. Force est de lui reconnaître un talent certain: une voix impressionnante, un charisme indéniable, une assurance jamais prise à défaut et une extraordinaire présence sur scène.

Qui sait si, grâce à cette faculté d’adaptation, il ne s’érigera pas en crooner ultime des années à venir ? En attendant, cette compilation retrace à merveille ses années post-boy’s band et ses nombreux « hits » en solo de Angels à Feel en passant par Strong et Millennium.

zicactu.com

Liste des titres

:

Old Before I Die
Lazy Days
Angels
Let Me Entertain You
Millenium
No Regrets
Strong
She’s The One
Rock DJ
Kids
Supreme
Let Love Be Your Energy
Eternity
The Road To Mandalay
Feel
Come Undone
Sexed Up
Radio
Misunderstood

Joe Cocker : Heart & Soul

Heart & SoulHeart & Soul

Joe Cocker

Album CD – 2004 – Parlophone

Après plus de 30 années de carrière, Joe Cocker signe Heart & Soul, nouveau disque exclusivement composé de reprises de ses classiques préférés.

Depuis ses premiers concerts dans les banlieues sombres et lugubres de Sheffield, sa ville natale, Joe Cocker chante, interprète mais ne joue d’aucun instrument. Pourtant, l’homme dispose d’un timbre inimitable qui, à lui seul, remplace tous les instruments du monde. Car l’image de Joe Cocker reste attachée à cette voix rauque, volcanique, unique. Et puis, ce monsieur n’est pas le premier venu.

En effet, combien sont-ils à pouvoir se targuer d’avoir survécu au mythique festival de Woodstock? Joe Cocker est l’un de ceux-ci, patrimoine vivant d’une époque qui, aujourd’hui encore brosse les rêves de nombreux adolescents. A l’époque, le jeune Joe arborait d’épaisses rouflaquettes, présentait une ligne d’athlète et gesticulait en tous sens devant les cinq cent mille personnes réunies sous le signe de l’amour et de la paix. Qu’on ne s’y trompe pas, Joe Cocker reste à ce titre une légende vivante du rock.

A ses débuts, il connaît le succès auprès du grand public grâce au titre des Beatles With A Little Help From My Friends. Depuis, l’Anglais s’est spécialisé dans l’art de repenser des morceaux d’anthologies. N’empêche, les relectures des grands moments du rock n’apportent généralement qu’un intérêt restreint dans un espace musical noyé depuis longtemps déjà dans un bain de reprises maintes fois réchauffées. La méfiance reste donc de mise à l’entame de Heart & Soul.

Pour commencer, Joe Cocker s’attaque à un gros voire à un énorme moment de musique: What’s Going On de feu Marvin Gaye, ni plus ni moins. L’exercice semble délicat. Pourtant, cette transposition demeure une agréable entrée en matière. Joe Cocker se risque à s’éloigner de l’original tout en dévoilant son authentique personnalité artistique. Nous retrouvons avec plaisir cette tessiture grave, désabusée qui lui est propre. La plage suivante offre aux mélomanes en herbes la possibilité de (re)découvrir Chain Of Fools, un des grands classiques d’Aretha Franklin.

Pas rétrograde, Joe remonte l’arbre généalogique du rock jusqu’en Irlande où sa route croise celle de U2. En résulte une jolie interprétation de One agrémentée de passages joués au violon. Sur I Who Have Nothing (Ben E. King), le virtuose Jeff Beck vient glisser un des solos de guitare dont il détient précieusement le secret. Jamais Joe Cocker ne cristallise son style par destruction des versions initiales. Au contraire, le fringant sexagénaire incorpore intelligemment des éléments par imitation.

I Put A Spell on You célèbre nos retrouvailles avec cette grande chanson de Nina Simone. Joe Cocker rend ensuite un hommage poignant à Robert Palmer, décédé récemment. Every Kind Of People transpire la nostalgie et témoigne de l’amitié réciproque que les deux hommes entretenaient.

Le final confère à ce Heart & Soul une pulsion organique, une émotion tangible. Jealous Guy nous rappelle ainsi aux bons souvenirs de John Lennon. Joe Cocker devient à l’occasion l’enveloppe corporelle renfermant l’âme, le feeling du Beatles assassiné. Pour achever le disque, le chanteur opte pour Everybody Hurts (R.E.M.), slow emblématique du début des années 90.

Le nouvel album de Joe Cocker offre une relecture historique pertinente. Même si nous continuons de préférer nos versions originales, cette rétrospective trouve sa crédibilité en ce grand monsieur, personnage intègre, robuste, à l’épreuve du temps et des décennies traversées par les différents titres de ce disque. Malheureusement, pas un seul morceau de Joe ne figure au menu de Heart & Soul. A croire que pour Joe Cocker, il en devient frustrant de ne pouvoir être quelqu’un d’autre…

Nicolas Alsteen

Liste des titres

:

What’s Goin’ On
Chain of Fools
One
I Who Have Nothing
Maybe I’m Amazed
I Keep Forgetting
I Put a Spell On You
Every Kind of People
Love Don’t Live Here Anymore
Don’t Let Me Be Lonely
Jealous Guy
Everybody Hurts

Lââm (album)

LââmLââm

Lââm

Album CD – 2004 – Heben Music

La chanson à texte a une longue tradition derrière elle, des chants révolutionnaires aux cris rap actuels, elle mue avec son époque. Curieux avatar cependant: la variété revendicatrice avec pour digne représentante, Lââm, que l’on avait déjà découverte avec la reprise de Michel Berger Je veux chanter pour ceux (qui sont loin de chez eux).

Avec ce troisième album, la chanteuse nous fait un trip « Revenons à l’essentiel ». Fini l’extravagance, les chapeaux mous et les artifices, l’âme se veut pure, à l’image de la pochette (très belle d’ailleurs).

On se demande pourtant si tout cela ne sent pas le concept à plein nez, le dernier opus de Lââm n’ayant pas spécialement fonctionné auprès du public ni la comédie musicale dans laquelle elle s’était investie (Cindy pour rappel, avec Carine de la Starac 1 eh oui). Une artiste en pleine crise mystique, cela fait vendre et parler de soi, regardez Madonna et la Kabbale par exemple… Madonna ? Non, Esther bien sûr, enfin, vous voyez le genre de démarche.

Au programme de l’album donc, 16 titres, en comptant les bonus, avec du bon monde au programme, Jean Jacques Goldman, Sinclair, Lisa Stansfield ou encore Rod Temperton, Monsieur Thriller. Et pourtant…

Musicalement cela reste de la pop soul rap acidulée. Un gros goût de bonbon qui frise l’indigestion au terme de l’écoute. Le genre qui colle aux dents… Du produit simple et formaté à l’extrême, une musique de consommation, sans âme justement (curieux n’est-il pas ?). Même quand Lââm sample Amicalement vôtre de John Barry, cela reste accessoire et anecdotique.

Textuellement, on va dans le lourd et même le très lourd avec des mots graves comme soldats, barricades, amour, harmonie qui se retrouvent dans une chanson sur deux ou la revendication pure comme « Si les femmes menaient le monde, nous verrions toute sa beauté… ». Le pire du ridicule étant atteint avec un titre contre la vitesse au volant… Fast and Furious non merci ! De bonnes intentions pourtant mais données avec l’index en l’air, à la manière d’une maîtresse d’école.

L’interprétation évidemment s’en ressent, Lââm côtoie les Hélène Segara, Lara Fabian et consorts: on chante avec emphase, passion et envolées lyriques. Personnellement, je n’ai commencé à apprécier Lara Fabian que quand elle s’est rendue compte qu’elle pouvait susurrer « Je t’aime » et non le hurler à pleins poumons…

La suite nous dira si Lââm apprendra cette leçon ou non…

Jean-François Peereman

Liste des titres

:

Je ne suis pas d’ici
On se ressemble
Enfants du monde
Tu es d’un chemin
On pardonne
Si les femmes menaient le monde
Breathe in, breathe out
Ce qui nous manque de toi
Problème d’identité
Jouer
Ce n’est pas que pour toi
Les reflets de mon âme
Fais de moi ce que tu veux
Les fous du volant
On m’appelle Lââm
Love’s in the House Tonight

Ben Harper: Welcome To The Cruel World, Fight For Your Mind, The Will to Live

Welcome To The Cruel World, Fight For Your Mind, The Will to Live

Ben Harper

Triple album CD – 1999 – Virgin Records

Liste des titres

Disque 1
The Three of Us
Whipping Boy
Breakin’ Down
Don’t Take That Attitude to Your Grave
Waiting on an Angel
Mama’s Got a Girlfriend Now
Forever
Like a King
Pleasure and Pain
Walk Away
How Many Miles Must We March ?
Welcome To The Cruel World
I’ll Rise
Disque 2
Oppression
Ground On Down
Another Lonely Day
Please Me Like You Want To
Gold to Me
Burn One Down
Excuse Me Mr.
People Lead
Fight For Your Mind
Give a Man a Home
By My Side
Power of the Gospel
God Fearing Man
One Road To Freedom
Disque 3
Faded
Homeless Child
Number Three
Roses From My Friends
Jah Work
I Want to Be Ready
The Will To Live
Ashes
Widow of a Living Man
Glory and Consequence
Mama’s Trippin’
I Shall Not Walk Alone

Benjamin Biolay : Négatif – Nouvelle édition







Benjamin Biolay Negatif
Négatif – Nouvelle édition
Benjamin Biolay
Double album CD – 2004 – Virgin

Liste des titres

:
CD1 :
Billy Bob a raison
La pénombre des Pays-Bas
Hors la vie
Nuits blanches
Chaise à Tokyo
Je ne t’ai pas aimé
Little Darlin’
Des lendemains qui chantent
Chère inconnue
Glory Hole
La vanité
Negative Folk Song
Négatif

CD2 :
La dérive des continents
Dernier souper au château
Les insulaires
Chambre 7
Holland spring
Bain de sang
Billy Bob a toujours raison
Bonus – Piste vidéo : Négatif (live à la Cigale)

Brigitte Fontaine: Rue Saint Louis en l’Ile


Rue Saint Louis en l’Ile
Brigitte Fontaine
Album CD – 2004 – Virgin

Liste des titres:

Betty Boop en août
Sous 200 watts
Rue Saint-Louis en l’île
La veuve Clicquot
Fréhel
Le voile à l’école
Mado
La chanson de Simone
Le nougat
Et caetera
Eloge de l’hiver
Le grand jamais
Folie
L’homme à la moto

Khaled : Ya-Rayi


Ya-Rayi

Khaled

Album CD – 2004

Liste des titres

:

Mani Hani
Ya-Rayi
Zine Zina
El-H’mam
Lemen
Yema Yema
Ya Galbi
H’mama
Ensa El Hem
Hagda
El Ghira
El-H’mam

Pearl Jam: Lost Dogs

Pearl Jam Lost Dogs
Lost Dogs

Pearl Jam

Compilation – 2003 – Epic

Liste des titres

:

CD1 :

All Night
Sad
Down
Hitchhiker
Don’t Gimme No Lip
Alone
In The Moonlight
Education
Black, Red Yellow
You
Leavin Here
Gremmie Out Of Control
Whale Song
Undone
Hold On
Yellow Ledbetter

CD2 :

Fatal
Other Side
Hard Imagine
Footsteps
Wash
Dead Man
Strangest Tribe
Drifting
Let Me Sleep
Last Kiss
Sweet Lew
Dirty Frank
Brother
Bee Girl

Pearl Jam: Live at Benaroya Hall

Pearl Jam Live at Benaroya Hall
Live at Benaroya Hall

Pearl Jam

Double album CD – 2004 – BMG

Liste des titres

:

CD1 :

Of The Girl
Low Light
Thumbing My Way
Thin Air
Fatal
Nothing As It Seems
Man Of The Hour
Immortality
Off He Goes
Around The Bend
I Believe In Miracles
Sleight Of Hand
All Or None
Lukin

CD2 :

Parting Ways
Down
Encore Break
Can’T Keep
Dead Man
Masters Of War
Black
Crazy Mary
25 Minutes To Go
Daughter
Encore Break
Yellow Ledbetter

Thomas Fersen: La cigale des grands jours

La cigale des grands jours
Thomas Fersen
Album CD – 2004 – Tôt ou tard

Liste des titres:

Deux pieds
Diane de Poitiers
Bambi
Les cravates
Né dans une rose
Monsieur
Chez toi
Pièce montée des grands jours
La chauve-souris
Bucéphale
Louise
Borborygmes
Croque
Rititi Rabata
Je suis debv’nue la bonne
La chat botté
Saint-Jean-du-Doigt
Les malheurs du lion
+ DVD

No One Is Innocent: Utopia

Utopia

No One Is Innocent

Album CD – 1997 – Island

Liste des titres:

Black garden
Invisible
Chile
Nomenklatura
Radio 101
Le poison
Women
Amère
Autobähn babies
2 People
Ce que nous savons
Inside
Pinecrest solution
Neuromatrix

No One Is Innocent: La peau

La peau

No One Is Innocent

Album CD – 1994 – Island

Liste des titres:

La peau
Genocide
They learn your love
Epargne moi
Henry, serial killer
Rusted faces
Le feu
Ne rest-t-il que la guerre pour tuer le silence ?
Another land
Beast in the bottle
Nova
Gratitude

Debbie

DebbieDebbie

Damien Saez

Album CD – 2004 – Barclay

Liste des titres

:

Debbie
En travers les néons
Céleste
Marie ou Marilyn
J’hallucine
Autour de moi les fous
Dans le bleu de l’absinthe
Comme une ombre
Marta
Clandestins
Tu y crois