Catégorie : Arno

Arno : Human incognito







arno_-_human_incognito-ba66d
Human incognito
Arno
Album CD-2015

Liste des titres

:
I’m Just an Old Motherfucker
Please Exist
Je veux vivre
Now She Likes Boys
Oublie qui je suis
Never Trouble Trouble
Dance Like a Goose
Ask Me for a Dance
Une chanson absurde
Santé

Arno : Future Vintage








Future Vintage
Arno
Album CD – 2012

Liste des titres

Show of live
Quand les bonbons parlent
I don’t believe
Chanson d’amour
Die Lie
If i was
Ca plane pour nous
Oh la la (version 2012)
Dis pas ça à ma femme
We want more
Elle dit la vérité
Ostend dub

Arno : Brussld








Brussld
Arno
Album CD – 2010

Liste des titres

Black Dog Day
Quelqu’un a touché ma femme
God save the kiss
ademoiselle
Brussels
How are you
Le lundi on reste au lit
Elle pense quand elle danse
Get up, Stand up
Pop Star
Ginger Red
Ca Monte
Monday
Dance with her
While she dances
The most beautiful Mademoiselle
Quelqu’un a touché ma femme
Elle pense quand elle danse

Arno : Covers cocktail








Covers cocktail
Arno
Album CD – 2008 – Delabel

Il fallait bien s’attendre à ce que ce filou d’Arno, plutôt que de travailler à un nouveau disque, fasse un jour le tour du propriétaire, c.-à-d. replonge dans toutes les reprises qui parsèment pratiquement chacun de ses albums. Arno est un maître en la matière et, si l’envie lui prenait, il ferait une reprise de la brabançonne ou de la marseillaise sur un rythme totalement destroy pour en faire un cantique païen à la diversité.

Bien souvent, s’approprier l’oeuvre d’un autre tourne à la catastrophe. Avec le Belge, vous avez plutôt l’impression que ces titres lui ont toujours appartenu. Il aime ça et cela s’entend. Son timbre de voix y joue pour beaucoup.

Je suis sous de Claude Nougaro a été inventé pour lui, idem pour Ils ont changé ma chanson qu’il partage avec Stephan Eicher. Et que dire de Jean Baltazaarr, mix de Dutronc et de Bowie, qu’il chante avec Beverly Jo Scott.

20 reprises bien à lui donc. Dans un mélange de moments tendres (là où l’artiste se transforme en ours en peluche) sur Knowing Me, Knowing You qu’on en oublie que ce titre original est l’oeuvre d’ABBA, jusqu’à un I Want to Break Free de guingois mais séduisant comme jamais.

Puissant et puisant dans une réinterprétation totale les chansons les plus incongrues ou mythiques, Arno démontre qu’outre un interprète de talent, sa manière de mettre de la margarine sur des chansons variées qui vont de la variété pure et simple au rock pur et dur anglo-saxon, est une ripaille du diable.

Voleur, crapule, le Flamand tout comme son pays, est d’une ouverture d’esprit sans égal. En France, nous avons Pagny ou Bruel pour se faire laminer sur cette activité de recommencement, dois-je ajouter des arguments pour vous faire naturaliser belge dans l’heure ? Même pour ceux qui auraient l’ensemble de sa discographie prolixe, ce disque est indispensable car mis bout à bout, ce cocktail se boit sans soif.

zicactu.com

Liste des titres

:
Ils ont changé ma chanson (avec Stephan Eicher)
Ubu
Mother’s little helper
Knowing me, knowing you
Trouble in mind
I want to break free
Walkin’ the dog (avec Les Lulus)
Voir un ami pleurer
Elisa (avec Jane Birkin)
Gimme that harp boy (avec Les Lulus)
Rollin’ and tumblin’
Mirza
All the young dudes
See-Line woman – Charles & The White Trash European Blues connection
Drive my car
Sarah (La femme qui est dans mon lit)
Jean Baltazaarr (avec Beverly Jo Scott)
Hot Head (avec Les Subrovnicks)
Je suis sous
Death of a clown – Charles & The White Trash European Blues Connection

Arno : Jus de box








Jus de box
Arno
Album CD – 2007 – Delabel

Avec ce Jus de box, Arno s’amuse d’un jeu de mot pour proposer autre chose de plus profond. Ce disque est effectivement un juke-box: très belge donc nourri de multiples influences. Chaque morceau ayant sa particularité musicale.

Tour à tour rockeur sur Mourir à plusieurs, rappeur en duo avec Faf Larage sur I’m Not Into Hop, intimiste sur Reviens Marie ou gouailleur sur Miss Amérique.

Arno qui avait axé son avant-dernier album sur le français revient à ses premières amours: un patchwork de french-anglo-bazar, privilégiant un album dynamique et vivant, et s’attachant à écrire des titres impulsifs, de structure classique: couplet-refrain-couplet-solo. Avec guitare et batterie en vedette américaine, sans oublier le fameux clavier de Serge Feys, son collaborateur depuis 30 ans et co-réalisateur sur ce dernier opus.

Plus vous êtes moche, laid, idiot, incompris, mal dans votre peau, plus vous aurez de chance d’être caricaturé dans les chansons de l’Ostendais. Le monde de « freak » l’intéresse, l’appât du gain aussi. Il chante « c’est mieux d’être avec une moche souriante qu’avec une femme belle et chiante », et c’est pareil avec un disque d’Arno: c’est mieux d’être avec un balourd qui aime les frites qu’avec un intellectuel végétarien, car ses albums sont consistants et à facettes bariolées.

Avec Jus de box, on ne risque pas de s’ennuyer. Préparez vos pièces pour aller danser dans un bar enfumé et rempli de piliers de comptoir d’un quartier cosmopolite.

zicactu.com

Liste des titres

:
Enlève ta langue
I’m Not Into Hop (avec Faf Larage)
Mourir à plusieurs
Miss Amérique
Reviens Marie
From Zero To Hero
Jusqu’au bout
Hit The Night
Douce
Red Lipstick
Toute la nuit
Een boeket met pisseblommen
Les filles de mon quartier
Help Me Mary

Arno : Live in Brussels








Live in Brussels
Arno
Album CD – 2005 – Capitol

Sa carrière ayant bénéficié ces dernières années d’un second souffle porteur et mérité, Arno n’est jamais apparu aussi prolifique qu’aujourd’hui. Européen dans l’âme et artiste complètement à part avec ses tics et ses manies déroutantes, il incarne une sorte de croisement entre ses racines flamandes et l’univers rock/blues anglo-saxon où il puise références et influences.

Cow-boy solitaire et sensible, Arno dégaine plus souvent qu’à son tour une quantité d’humeurs aussi variées qu’imagées. Derrière son évidente truculence se cache un talent fait d’hésitations touchantes et maniérées. Écorché vif au comportement erratique et aux formules improbables, parfois aussi volontairement maladroit, Arno a cependant le chic d’assurer sur scène.

Ce Live In Brussels, comme une série de ses meilleurs morceaux, est parvenu à capturer l’essence de l’univers du Belge et l’atmosphère régnant sur cette tournée. Éclectique, Arno caresse tous les styles.

Entre blues (Ratata, You Got To Move), rock déchaîné et parfois groovy (Il est tombé du ciel, Meet The Freaks, Françoise, Bye Bye Till The Next Time), compos mélancoliques (Les yeux de ma mère, 40 ans, la splendide reprise du Mother’s Little Helper des Rolling Stones) et clin d’oeil à la cold wave (With You): on reste pantois devant tant de vitalité et de savoir-faire.

Un show où Arno affiche une belle complicité avec ses fidèles musiciens, où il donne tout à travers des versions tour à tour fidèles ou retravaillées. Prêt à mourir debout sur scène, Arno frôle par moments l’apoplexie tant sa débauche d’énergie est grande.

Terre de contrastes, comme sa musique, ce live livre en vrac fougue et sensibilité, passages furieux et accalmies propices aux émotions fortes. Bref, Arno nous assène ces pêches en pleine poire et on en redemande ! Percutant de bout en bout.

zicactu.com

Liste des titres

:
Ratata
You Got To Move
Les yeux de ma mère
Il est tombé du ciel
Lola, etc.
Meet The Freaks
40 ans
With You
La vie est une partouze
Mother’s Little Helper
Chic et pas cher
Françoise
Bathroom Singer
Bye Bye Till The Next Time
Oh la la la!
Vide

Arno

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


Biographie de Arno

arnoC’est le 21 mai 1949, à Ostende, en Belgique, qu’Arno -de son vrai nom, Arno Hintjens- découvre la vie. Il est élevé par sa grand-mère et sa tante qui lui font très vite découvrir les grandes voix de la chanson française comme Édith Piaf, Jacques Brel et Charles Trenet mais aussi l’oeuvre de Django Reinhardt.

Dès le début des années 70, Arno forme un premier groupe avant de chanter avec la formation Freckle Face. En 1975, il forme un duo rhythm’n’blues avec le guitariste Paul Decouter.

TC Matic

En 1980, c’est le grand début de TC Matic avec l’aide de Ferre Baelen à la basse, de Rudy Cloet à la batterie et de Serge Feys aux claviers. Une formation qui va accompagner Arno pendant 6 ans. La recette est basée sur un cocktail de rock, de punk et de rhythm’n’blues.

Le premier enregistrement du combo porte le nom de TC Matic et est suivi de L’Apache en 1982. Cet opus est une belle réussite et permet à Arno & Co de jouer en première partie de la tournée européenne des Simple Minds en 1985. TC Matic se sépare l’année suivante et reste surtout connu pour le titre Putain putain.

Charlatan

Arno se lance en solo et chante essentiellement en anglais, dans un premier temps. Un album éponyme arrive en 1986, suivi par Charlatan en 1988, dans lequel il reprend Le bon dieu de Brel. Puis, deux ans plus tard, c’est Ratata.

Il compose pour le cinéma en signant la musique du film Merci la vie de Bertrand Blier ou des thèmes pour Jacques Doillon. Retour ensuite au blues avec un nouveau groupe, Charles et les Lulus, qu’il emmène en tournée aux États-Unis. C’est d’ailleurs là bas, à Nashville, qu’il enregistre l’album Idiots savants (1993), contenant notamment Vive ma liberté.

Après une parenthèse intitulée « Arno & The Subrovnicks », matérialisée par l’album Water en 1994, ce chanteur atypique publie Arno à la française en 1995. Il devient plus connu au pays des Gaulois et fait ses débuts d’acteur dans le premier film de Michel Piccoli, « Alors voilà », dont il signe aussi le thème principal. Il est également couronné du prix du meilleur chanteur de l’année en Belgique et repart vers de nouvelles aventures.

A poil commercial

En 1998, c’est un nouveau groupe qu’il initie: Charles And The White Trash European Blues Connection. Un petit disque puis notre homme se sent de nouveau à l’étroit et redéploie ses ailes. Il en résulte de nouveaux albums solos comme A poil commercial auquel collabore Craig Armstrong et Le European Cowboy.

Un best of sort en 2000 et contient un duo avec Stephan Eicher, Ils ont changé ma chanson, une reprise de Mélanie, une grande figure de la chanson québécoise.

French Bazaar

La suite, c’est Arno Charles Ernest en 2002, avec une reprise des Rolling Stones (Mother’s Little Helper) et des textes en français, en anglais et en néerlandais !

Il peaufine alors un coffret de trois CD pour 2003. Une cinquantaine de titres, rares ou inédits et de nombreux duos sont au menu de ce véritable résumé de trente ans de carrière.

En 2004, arrive French Bazaar, considéré par beaucoup comme l’un de ses meilleurs albums. Il reprend la plupart de ses influences et sa voix éraillée fait ici merveille.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Arno

Albums
2015 Human incognito
2012 Future Vintage
2010 Brussld
2008 Covers Cocktail
2007 Jus De Box
2004 French Bazaar
2002 Arno Charles Ernest
1999 European cowboy
1999 A Poil Commercial
1995 A La Francaise
1994 Water
1993 Idiots savants
1990 Ratata
1988 Charlatan
1986 Arno

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Arno : French bazaar








French bazaar
Arno
Album CD – 2004 – Delabel

En pastichant l’association franco-anglaise du titre de son dernier album, entrer dans l’univers d’Arno relève d’un package décalage. Tout commence avec la pochette, où le visage de l’Ostendais est immergé dans un amas de canettes vides. Chacun y verra le sens psychologique caché qu’il désire, il n’en reste pas moins que la photo et l’idée sont sublimes (c’est un certain Jean-Baptiste Mondino qui est derrière l’objectif, ça vous rappelle quelqu’un ?).

Dans le même esprit, on retiendra également le booklet, en imitation cheap d’un journal de quatre sous. Rien n’est laissé au hasard. Quand on vous dit que c’est un package…

On continue avec le titre de l’opus qui reflète à merveille son contenu: French Bazaar, titre éloquent pour un fourre-tout jouissif de chansons françaises à l’interprétation inimitable.

Il y a tout d’abord 12 titres d’Arno himself où l’on découvre ses obsessions du moment: la mode (Chic et pas cher), la gay attitude (In love avec une DJ) ou la chanson de charme (Chanteur de charme).

Mais c’est surtout dans ses textes plus intimistes voire plus « breliens » que notre homme donne toute sa puissance. L’interprétation est mélancolique, âpre, rugueuse à souhait. Arno chante comme il parle et c’est un bonheur sans nom de l’écouter disserter sur sa vie de bâton de chaise (on retiendra le sublime Vide sur le retour d’un poivrot au domicile conjugal… vide). Au final, le chanteur réinvente constamment la langue, ce qui est un comble pour un non francophone d’origine.

Mais Arno c’est aussi un talent immodéré pour les mélodies, le goût des guitares électriques et du piano bastringue. L’amour du blues. Un compositeur de talent.

Et puis, un album d’Arno ne serait pas un album d’Arno sans les reprises. L’inévitable Brel (Voir un ami pleurer), les Doors tendance Howlin’ Wolf (Back Door Man), Serge Reggiani (La femme qui est dans mon lit) mais surtout l’inattendu ABBA (Knowing Me Knowing You) passent à la moulinette et ressortent grandies de ces nouvelles interprétations. Arno peut tout chanter, ce qui est finalement gage d’un savoir-faire hors du commun. Une sorte d’artisan comme il en existe peu.

Enfin, ultime cadeau déglingué, le vidéo-clip de Chic et pas cher sur la partie CD Rom, un clip à l’humour bien noir digne des meilleurs Strip Tease voire de l’esprit « C’est arrivé près de chez vous ».

Bref, un album dense et plaisant à souhait. Une véritable réussite et un bonheur inégalé.

zicactu.com

Liste des titres

:
Chic et pas cher
La vie est une partouze
Françoise
Fais gaffe
Chanteur de charme
Lili
Femme riche
In love avec une dj
40 ans
Vide
Bonbons
Voir un ami pleurer
La fête

Arno : Charles Ernest








Charles Ernest
Arno
Album CD – 2002 – Delabel

Mince alors ! 25e album en 25 ans de carrière pour Arno. Impressionnant. Et vraiment ce nouveau CD est excellent, pas vraiment ce à quoi je m’attendais (c’est peut-être pour cela que je l’apprécie) mais très bon quand même.

Arno pour moi, c’est un peu la rencontre entre les Rolling Stones et Jacques Brel. Des textes à la fois intelligents, tantôt sérieux, tantôt amusants. Musicalement, on retrouve un peu de blues, une pincée de rock ‘n’ roll…

Des Rolling Stones, Arno reprend d’ailleurs Mother’s Little Helper. Une reprise mélancolique et brumeuse à souhait. Très fort. On notera également la reprise d’Elisa, en duo avec Jane Birkin.

« Il m’a fallu toutes ces années pour comprendre que le son que je cherchais, il était là, près de chez moi, dans le cabanon de mon technicien de scène », explique Arno, « avec des musiciens qui me connaissent bien et de vrais instruments ».

Charles Ernest a été produit par Peter Briquette, qui a notamment participé aux meilleurs albums de Tricky. « Je rêvais d’un disque fort, mais doux dedans… A moins que ce soit l’inverse ! », dit-il encore.

J’opterai pour l’inverse: Charles Ernest est un disque style « eaux dormantes ». Et vous savez ce que l’on dit des eaux dormantes… Un album sur lequel plane une certaine mélancolie, renforcée par le petit côté bluesy des compos. Une musique qui habille des textes forts et parfois étonnants.

Que dire en effet quand il nous sort un délicat « godverdomme! » au beau milieu d’une chanson (traduction pour les non-Belges: « nom de Dieu » en patois flamand; c’est bien plus savoureux dit dans cette langue) ou encore « je te regarde, tu me regardes, tu crois que je t’aime, mais je t’emmerde » dans Amor ?

Vous l’aurez compris, les textes d’Arno ont parfois le goût de nectars vénéneux. Mais du nectar quand même. Et puis il y a cette voix, légèrement rocailleuse, parfois criarde, parfois plaintive, toujours vibrante. Très très fort.

zicactu.com

Liste des titres

:
Lola, etc.
Je veux nager
Mother’s Little Helper
Ma Femme
They Look At Me
Elisa (avec Jane Birkin)
Amor
Elle a eu
Lovin’ You
Il est tombé du ciel
Not in Love
Honky Tonk (avec Reggie)
Hey Sister
Pas heureux ni malheureux (bonus)
Solo Gigolo (Bonus)

Arno : European cowboy








European cowboy
Arno
Album CD – 1999

Liste des titres

Fantastique
In My Bed
European Cowboy
Mercy
Je Suis Sous
Birthday
High And Dry
Sitting In A Car
J’ai Un Problème
Tatouages Du Passé
Cry Like A Man
Oh La La La

Arno : A Poil Commercial








A Poil Commercial
Arno
Album CD – 1999

Liste des titres

:
Oh La La La
Mercy
Ronde Et Belle
European Cowboy
Dans Mon Lit
Fantastique
Sous Ton Balcon
Tatouages Du Passe
Mon Anniversaire
High And Dry
Sitting In A Car
Je Suis Un Homme
J’ai Un Probleme

Arno : A La Francaise








A La Francaise
Arno
Album CD – 1995

Liste des titres

Laisse-Moi Danser
Les Yeux De Ma Mère
Depuis Ce Jour-La
Oui, La-Bas
Seul
Je Ne Veux Pas Etre Grand
Tu Sais
T’inquiete Pas
Le Bon Dieu
La Danseuse De Java
Marie Tu Mas
Elle Pense A Lui
Comme A Ostende

Arno : Water








Water
Arno
Album CD – 1994

Liste des titres

Mathilda
Rock Them Out
Women Beat
What The F… Is Going’ On
Freddy
I Am Still Allright
Chicken Song
Watch Out Boy
The Smell Of Roses
I Couldn’t Get Up
Hot Head
Meet The Freaks
A Eux Je Montre Mon Derriere

Arno : Idiots savants








Idiots savants
Arno
Album CD – 1993

Liste des titres

Boogie Woogie Into Town
Dancing Inside My Head
Funky You’re Not
Vive Ma Liberte
A Beautiful Day In La
Rita Rose
Give Me The Gift
I Sold My Soul On Tv
Martha Ma Douce
Hoi Hoi (I’m Your Boy)
New Born Monkey
Knock Knock
Les Filles Du Bord De Mer

Arno : Tracks From The Story








Tracks From The Story
Arno
Album CD – 1992

Liste des titres

Oh La La La
Tango De La Peau
Bathroom Singer
Marie Tu M’as
Rhythm Of The Sea
Le Bon Dieu
Pull Over Blanc
Yooh
Trouble In Mind
Music Is The Dope
Putain Putain
It’s All Over Now
When The Rock
Mon Sissoyen
Cold Sweat
Lonesome Zorro
Elle Adore Le Noir
Jive To The Beat

Arno : Ratata








Ratata
Arno
Album CD – 1990

Liste des titres

Mon Sissoyen
Marie Tu M’as
Whoop That Thing
I’ve Done My Best
I’m Not There
Dance ’till You Drop
Lonesome Zorro
Ratata
Music Is The Dope
I Can’t Stand It

Arno : Charlatan








Charlatan
Arno
Album CD – 1988

Liste des titres

Jive To The Beat
Take Me Where You Sleep At Night
Le Tango De La Peau
Shout Back
Fun, Money & Pleasure
Bathroom Singer
Trouble In Mind
Black Doll
Le Bon Dieu
Lets Go To Heaven

Arno : Arno








Arno
Arno
Album CD – 1986

Liste des titres

Come Back
Yooh
La Bella Rossa
Qu’est Ce Que C’est
When The Rock
Miss Nell
Play The Guitar Boy
Congo
Down And Out
Forget The Cold Sweat