Catégorie : Rap Rnb Reggae

Bigflo & Oli

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= » Clips & Biographie »]

Les Clips


Biographie de Bigflo & Oli


Le plus jeune duo hip-hop de l’Hexagone signe un contrat discographique en 2014 après quelques années passées à écumer les open mics et les scènes des Rap Contenders, puis sort son premier EP.
Succès d’estime, Akhenaton en personne est bluffé par la verve de Florian et Olivio, plus jeunes en âges cumulés que le Marseillais d’IAM.

2015 : La cours des grands

Puis c’est le premier album, “La Cour des Grands”, qui deviendra disque d’Or et de Platine, générant la ferveur de leurs fans, surnommés “les visionnaires”.
Une ferveur qui se confirmera tout au long d’une gigantesque tournée de 120 dates, avec en apothéose un Zénith blindé dans leur ville rose, Toulouse.
« On a mis du temps à réaliser ce qui s’était passé », se souvient Flo. « Ça a été un an et demi de tourbillon, on ne pensait pas que ça irait si vite.

2015 : La vraie vie

En septembre 2016, on s’est dit qu’on allait bosser sur le second album… » « Et en octobre, on a tout jeté », complète Oli.
Pour les frangins, tout a changé, sauf eux. Leur exigence artistique les pousse à revoir leur copie.
Le titre de l’album viendra de leur entourage.
Bigflo : « Les gens qu’on croisait n’arrêtaient pas de nous dire “Ça marche pour vous, c’est génial, mais pour nous c’est la vie normale, la vraie vie.” »
Oli: « Ça revenait tout le temps, comme un message qu’on nous faisait passer. »
Le plus gros changement de cette « Vraie Vie », ce sont les émotions, et une nouvelle forme d’introspection.
Bigflo : « On s’est autorisé beaucoup plus de choses. Sur le premier album, on s’était censuré, on avait l’impression que notre vie personnelle n’intéressait pas les gens.
Là, on parle plus de nous. Et beaucoup d’amis à qui on faisait écouter étaient touchés. »

Ils ôtent leurs œillères de rap fanatiques et osent tout : les refrains chantés, les mélodies latines, les instruments live, bref ils assument leur statut de musiciens à part entière, sans renoncer à ce storytelling dont ils sont si friands.
Fidèles, ils retrouvent leurs frères de son américains, le duo Likeminds, qui revient à la production et avec qui ils vont passer deux semaines de travail à Brooklyn.
Un nouveau complice vient aider B&O en studio, Clément Lieb alias Monsieur Loup, un ami d’enfance qui va peaufiner leurs beats et leurs sons.

Au fil des semaines, ils enchaînent les compositions nouvelles et “La Vraie Vie” prend forme.
L’album est boosté par des rencontres qui dépassent leurs rêves les plus fous.
Stromae, qui a écouté leurs morceaux, fait part de son désir de travailler avec le duo.
« On était comme des oufs », se souvient Oli.
Après une rencontre à Bruxelles et une longue discussion entre passionnés de musique, Stromae apporte sa “magic touch” au morceau “Dommage”, achevé à 3 heures du matin à l’issue d’une journée folle.
Autre rencontre d’anthologie : le jaguar microphonique JoeyStarr sur “Trop Tard”.
Oli : « On l’avait déjà croisé plusieurs fois et il était toujours hyper bienveillant avec nous.
On est fans de ce qu’il représente, et comme on voulait une voix de pirate sur “Trop Tard”… » « On s’est dit : “JoeyStarr !” », enchaîne Flo.
« On ne pensait pas qu’il accepterait. On lui a envoyé un texto. » Et Joey est venu. Oli : « Ça a été dur, comme dirait Flo, c’est un Pokémon rare, difficile à attraper ! »

Et puis il y a Busta Rhymes, la légende du rap new-yorkais qui vient poser sur “Ça Va Trop Vite”.
Bigflo : « Ça s’est fait à l’américaine, avec des milliers d’appels entre les maisons de disques. On avait très peu d’espoir mais il a kiffé la chanson. »
Au-delà de ces guests prestigieux, l’ADN de “La Vraie Vie”, c’est bien Bigflo & Oli, avec leur technique, leur virtuosité, leur sincérité.
« On a dit qu’on ne mentait pas sur cet album », réaffirme Flo comme un serment.
Ils ont tenu parole.
Sur “Personne”, B&O osent les sonorités latines (“On appelle ça salsatrap”).
Leur père musicien vient participer à “Papa”, une sacrée tranche d’émotion.
“Dommage”, avec son refrain chanté, est la chanson préférée d’Oli, « parce que ça a été une libération et que ça m’a fait grandir artistiquement. »
Pour Flo, c’est “Autre Part” : « Il y a un quatuor à cordes, un peu d’électro et une chanteuse, Suzanne, sur le refrain.
Ce morceau me tient vraiment à cœur. »
Et il y a cette “Vraie Vie” qui donne son titre à l’album, clippé en huit minutes épiques à Verdun et en haute montagne, à 3 800 mètres d’altitude, dans la grotte de la mer de glace, avec les animaux fétiches des rappeurs, le corbeau pour Flo et le loup pour Olivio.
Le manifeste de B&O modèle 2017, avec des couplets vertigineux des deux frères, en compétition sous pression devant le micro d’argent.
Si le toujours difficile second album est souvent l’épreuve de vérité pour les groupes, pour Bigflo & Oli, il est la confirmation de tous les espoirs placés sur eux.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Bigflo & Oli

Albums

2017 La vraie vie
2015 La cours des grands
[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Rohff

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= » Clips & Biographie »]

Les Clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »866″]

Biographie de Rohff


Rohff (Rimeur Offensif Honorant le Fond et la Forme, ou tout autre définition acronyme) est né aux Comores sous le nom de Housni M’Kouboi, en décembre 1977. Il quitte son île de l’Océan Indien pour s’installe avec sa famille à Vitry-sur-seine, dans le 94, en 1985. Fan des légendes 2pac et Notorious B.I.G., il commence à écrire des rimes dès son arrivée en France. En 1998, on le découvre sur la compilation du label Première Classe, PC1, aux côtés de Pit Baccardi, Neg’ Marrons et Mystik, sur « On fait les choses », un morceau-phare de cette période. Il intègre naturellement le collectif local Mafia K’1 Fry, qui réunit les rappeurs d’Orly, Vitry et Choisy (Kery James, 113, Manu Key ou encore Intouchables). Il participe au mini-album Légendaires du collectif en 1999 et démarre sa carrière solo par le maxi Appelle-moi Rohff, qui le fait entrer dans la catégorie des rimeurs incisifs de la nouvelle scène française.

Le Code de l’Honneur, sorti en 2000, sur Phénomène Records, est un premier album qui marque déjà son territoire. On y devine le rappeur comme écartelé entre les tentations de la rue et une foi musulmane qui le rappelle à l’ordre. Dans les années qui vont suivre, tandis qu’il va s’éloigner peu à peu du collectif Mafia K’1 Fry, il restera proche de son « leader spirituel », Kery James, l’ancien rappeur d’Idéal J.

Avec le deuxième album, La Vie Avant la Mort, signé sur Hostile Records, Rohff va toucher le grand public. « Qui est l’exemple ? », le single le plus populaire de l’album, devient même n°1 au classement, ce qui n’était pas arrivé à une chanson de rap français depuis « Le Mia » d’IAM (1994). C’est l’époque où le rap français triomphe sur les ondes, en particulier celles de la radio Skyrock, qui fait et défait les carrières par son impact véritable sur les ventes de disques. Avec 750 000 singles vendus (et 250 000 albums), ce titre fait également rentrer Rohff sur des radios qui ne sont pas coutumières du genre, d’autant que d’autres extraits de l’album (« TDSI » ou « 5.9.1 ») font des singles à succès.

Rohff, avec son caractère bien trempé et son refus des compromissions, est souvent l’objet de rumeurs et de jalousies. Mais il en fait fi, n’écoutant que son instinct, qui lui dicte de sortir avec La Fierté des Nôtres un double album. Trente titres : un pari risqué qui se révèle payant puisque l’album est couronné d’un double Disque d’or. Rempli de morceaux qui frappent au foie, La Fierté des Nôtres est un nouveau chapitre dans l’aventure du Comorien franc-tireur. L’arrogance, qui est une de ses marques de fabrique, trouve ici assez de distance pour s’exprimer et, s’il a gagné en maturité et s’autorise avec « Fiston » une chanson intime sur la paternité, il reste un rappeur dangereux, qui pratique son art comme on s’exerce au maniement de la Kalachnikov. Il se paye en outre le luxe d’un morceau produit par Denaun Porter, l’un des membres de D12, le groupe d’Eminem.

Son pari réussi, il revient sur sa riche carrière en mettant sur le marché parallèle un street CD qui parcourt ses dix années de présence dans le rap, intitulé 1994-2004 Dix Ans d’Avance. En mai 2005, à la suite d’une sombre affaire de bagarre dans un night-club d’Ivry, en juillet 2002, Rohff écope d’une condamnation à de la prison pour avoir tiré sur un jeune homme au pistolet à grenaille, accusation dont il s’est toujours défendu, prétextant que du fait de sa célébrité, on lui faisait endosser la responsabilité d’un acte qu’il n’a pas commis.

Cela ne l’empêche pas de poursuivre sa brillante carrière avec un autre double album, Au-Delà de Mes Limites, en 2005, qui est aussi double Disque d’or et se classe n°1 des ventes en France. « La Puissance », qui en est extrait, affiche clairement un son West Coast, avec un clip rempli de low-riders rutilants. Dans la foulée de ce succès persistant, il se diversifie : doublant un personnage d’Arthur et les Minimoys, jouant son propre personnage dans le jeu vidéo tiré du film Scarface, puis il sort Au-Delà de Mes Limites Classics, une version raccourcie de son album, augmenté de trois inédit dont le hit « Dirty Hous », au son electro.

Il poursuit avec une nouvelle mix-tape, Le Cauchemar du Rap Français, contenant inédits et remixes. Mais l’année 2007 voit aussi le rappeur passer quelques mois en prison, à la suite d’une altercation familiale où il aurait brandi une arme. Pour chromer la légende, il est libéré le 27 novembre 2007, afin d’assurer la première partie de son homologue 50 Cent à Bercy, où il se produit muni d’un bracelet électronique, puisqu’il n’a pas terminé sa peine.

En fin d’année 2010, Rohff reste une valeur sûre du rap français et l’un des derniers bastions d’un genre en perte de vitesse. Son nouvel album La Cuenta (décembre 2010) en témoigne avec des punch lines percutantes et des featurings à l’avenant. Zaho, India, Winter Gordon, JMi Sissoko, La Fouine, Jena Lee et Lumidee sont au générique avec le footballeur Karim Benzema qui chante en duo « Fais-moi la passe ». Malgré cette équipe de stars, La Cuenta paye l’addition et n’est que onzième des ventes du moment.

Son actualité est ensuite marquée par une série de polémiques avec Booba, qui donnent une image caricaturale du rap français et de ses pires excès. Rohff revient à une activité plus musicale en septembre 2013 avec la sortie du double CD P.D.R.G. Cet acronyme qui signifie Pouvoir Danger Respect & Game est censé mettre un point final à l’interminable clash avec Booba. Pourtant, la sortie simultanée de leur nouvel opus, le 4 décembre 2015 les remet en compétition. Celui de Rohff, Le Rohff Game, était censé être une mixtape, mais il change d’avis et le présente comme son nouvel album, repoussant du coup la sortie de ce qui devait être l’officiel, Surnaturel.

Alors qu’il prépare la sortie de son nouvel album, Rohff est condamné à cinq ans de prison ferme le vendredi 17 octobre 2017.
Le rappeur était jugé pour des faits de violences aggravées.

En 2014, Rohff avait passé à tabac plusieurs vendeurs de la boutique parisienne Ünkut.
L’établissement appartenant à Booba, avec lequel Rohff fut en clash durant plusieurs années.

Libéré de prison en fin d’année 2019, Rohff a pris son temps pour soigner son retour. Mais le voilà officiellement de retour en 2020 avec son nouveau titre « #TCT ».

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Rohff

Albums
2017 Surnaturel
2015 Le Rohff Game
2013 P.D.R.G.
2010 La Cuenta
2008 Le code de l’horreur
2005 Au-Delà De Mes Limites
2004 La Fierté Des Nôtres
2001 La Vie Avant La Mort
1999 Le Code De L’Honneur

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

The Weeknd

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


Biographie de The Weeknd

the-weeknd_1
Abel Mekonnen Tesfaye est né le 16 février 1990, il se produit sous le nom de scène The Weeknd .
Chanteur, compositeur et DJ canadien il est natif de Scarborough dans l’Ontario ses parents sont originaires d’Éthiopie.
La musique de The Weeknd est un mélange de RnB, hip-hop, rock avec aussi un côté trip-hop et de soul.

Le 6 mars 2011, le chanteur Drake parle de The Weeknd sur le réseau social Twitter, suscitant la curiosité du public.
Durant l’été, The Weeknd met en ligne sur son site un premier album House of Ballons qui rencontre un bon accueil critique.

La chanson titre, basée sur un sample du hit single Happy House de Siouxsie and the Banshees, est saluée par le site influent Pitchfork.
La musique éclectique de The Weeknd combine des samples d’autres artistes comme Beach House et Aaliyah.
Deux autres mixtapes Thursday et Echoes of Silence sortent la même année.

En juin 2012, lors de son premier concert à Londres, The Weeknd interprète une reprise du Dirty Diana de Michael Jackson devant un public qui comprend les chanteuses Katy Perry et Florence Welch.
En novembre, The Weeknd publie chez Universal un triple CD compilation, Trilogy, qui regroupe les trois précédentes mixtapes : chaque CD contient un titre bonus.

Le 10 septembre 2013, The Weeknd sort son premier album studio nommé Kiss Land comprenant Live For (en compagnie de Drake), Pretty, ou encore une collaboration avec Kavinsky sur Odd Look’.
Cet album s’est écoulé à 96 000 exemplaires dès sa première semaine d’exploitation.
Devil May Cry apparaît dans la bande originale du film Hunger Games : L’Embrasement.

The Weeknd a également collaboré avec M.I.A. sur l’album Matangi avec les titres Exodus et Sexodus.

En 2014, il accompagne le célèbre rappeur canadien Drake pour sa tournée Would You Like A Tour en Europe dont il assure la première partie.
En 2015, il apparaît sur la bande originale du film Cinquante nuances de Grey, Fifty Shades of Grey (Original Motion Picture Soundtrack),
avec deux titres : Earned It et Where You Belong.

Début juillet 2015, The Weeknd avance la sortie de son 2e album studio « Beauty Behind The Madness » pour le 28 août 2015, 5 extraits de cet album sortent : Often, The Hills, Can’t Feel My Face, Earned it (Pour le film Cinquante nuances de Grey) et Tell Your Friends.

Le chanteur canadien est reparti avec 8 récompenses aux Billboard Music Awards 2016 :
meilleur artiste du Top 100, le meilleur artiste radio, le meilleur artiste R&B, meilleur artiste streaming, et sa chanson The Hills a été primée à deux reprises.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de The Weeknd

2020 After Hours
2016 Starboy
2015 Beauty Behind the Madness
2013 Kissland

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Drake

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »363″]




Biographie de Drake

drake
Drake de son vrai nom Aubrey Drake Graham, est né le 24 octobre 1986 à Toronto au Canada.
Il a longtemps été affilié avec le label de Lil Wayne : Young Money Entertainment, avant d’y signer officiellement en juin 2009.
Son premier album studio, Thank Me Later, est sorti le 14 juin 2010.

Début décembre 2012, Drake a officialisé son propre label de musique : October’s Very Own en le signant chez Warner.

Il est le fils de Dennis Graham, un batteur qui a travaillé avec Jerry Lee Lewis, et Sandi Graham, une éducatrice.
Deux de ses oncles, Larry Graham et Teenie Hodges, sont également des musiciens.
Né d’un père afro-américain catholique de Memphis, Tennessee, et d’une mère blanche juive canadienne, il a fréquenté une école juive.
En 2007, Drake crée OVO (October’s Very Own = acronyme se référant au mois de naissance de Drake), collectif canadien qui,
avec L’ajout de Drizzy et The Weeknd en 2011, se rebaptise OVOXO.
On lui doit aussi l’organisation annuelle d’un tournoi de basket et d’un festival musical OVO à Toronto ayant eu pour invités,
des artistes tel Snoop Dogg, 2 Chainz, Nicki Minaj, Tyga ou encore Lil Wayne.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Drake

2016 : Views From The 6
2015 : If You’re Reading This It’s Too Late
2015 : What a Time to Be Alive
2013 : Nothing Was the Same
2011 : Take Care
2010 : Thank Me Later




[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

MZ

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]
[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »343″]

Biographie de MZ

MZ-blackwhite-200x200
La MZ amène un vent nouveau dans la scène rap française. Originaux, efficaces, parfois crus, le groupe de la cité Chevaleret s’est imposé à force de travail.

Jok‘Air, Hache-P et Dehmo sont authentiques. Certes, ce terme semble galvaudé dans le rap en France mais c’est bien le premier qui vient à l’esprit pour décrire la MZ. Ensuite, difficile de choisir entre « excitants », « énergiques », « rafraîchissants », « talentueux » ou encore «passionnés ». Ces trois garçons se présentent simplement comme « une bande de potes qui a fait de l’argent dans la rue, pendant que certains étaient à l’école et d’autres évoluaient dans le sport. »

Le groupe travaille en complète autarcie. Ce n’est pas de la prétention au contraire : ils savent qu’ils doivent passer par là pour imposer leur identité dans l’échiquier rap français remplis de pions interchangeables.

Les textes parfois crus sont équilibrés par une pointe d’humour, une certaine distance. Le défi relevé par la MZ est de chaque fois trouver une manière originale d’aborder ces sujets.

Le groupe se sépare en 2016 suite à des mésententes entre les artistes et le producteur.
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de MZ

La discographie de MZ n’est pas encore disponible.

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Aloe Blacc

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


Biographie de Aloe Blacc

Aloe Blacc de son vrai nom, Egbert Nathaniel Dawkins III est né le 7 janvier 1979 en Californie
(comté d’Orange dans la banlieue de Los Angeles). aloe-blacc
En 1995, il fonde avec DJ Exile le groupe de rap Emanon, dont il est le chanteur.
Le groupe joue pendant plus de dix ans et marque de son empreinte la scène indépendante de la côte ouest américaine.
Après de nombreuses productions, un premier EP Anon and On permet au groupe de s’exporter
hors des frontières américaines.
Un album The Waiting Room paru chez Shaman Works sort en 2004.
Depuis, chacun des membres du groupe poursuit un développement de carrière en solo.
Dj Exile produit de son côté propre album et des collaborations importantes :
Mobb Deep, 50 Cent, Blu du Collectif du groupe Dream Sequence Crew.

Aloe Blacc est marié à la rappeuse Maya Jupiter (de son vrai nom Melissha Martinez).

Aloe Blacc sort son premier album, Shine Through, qui reçoit des critiques favorables, en 2006 chez Stones Throw.
Il est alors épaulé par Madlib et Peanut Butter Wolf.
Il fonde, le temps d’un album, le groupe Bee avec Cradle.

En 2010, il sort le single I Need a Dollar, qui devient le générique de la série How to Make It in America.
Son deuxième album, Good Things parait le 27 septembre 2010.

En 2012, il participe à l’album « Dusty Rainbow from the Dark » de Wax Tailor.

Fin août 2012, Aloe Blacc sort un premier extrait de son nouveau projet intitulé Roseaux.
Le groupe présente une version très soul de Walking on the Moon du groupe The Police.

En 2013, il est appelé pour le nouvel album de Avicii,
ce dernier confirme cette collaboration avec deux titres: Wake Me Up et Black and Blue.

Dans la dynamique du succès de Wake Me Up! (No.1 dans 102 pays),
il sort un EP contenant une version acoustique de cette chanson ainsi que trois autres pistes inédites :
Love Is The Answer, Can You Do This, Ticking Bomb .

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Aloe Blacc

Albums

2014 Lift Your Spirit
2010 Good Things
2010 Stones Throw Sampler
2007 Peanut Butter Wolf’s B Ball Zombie War
2006 Chrome Children
2006 Shine Through

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Black M

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »263″]




Biographie de Black M

Black Mesrimes, de son vrai nom Alpha Diallo est né le 27 décembre 1984.
Issu de la Sexion d’Assaut qu’on ne présente plus, et après Maître Gims, c’est au tour de Black M
de prendre son envol en solo avec la sortie de son nouvel album Les yeux plus gros que le ventre. black-m
« On s’était dit dès le début qu’à un moment donné de notre carrière, on ferait nos albums respectifs.
Gims a été le premier et on avait décidé qu’après lui, ça serait moi  » explique Alpha Diallo, alias Black Mesrimes, ou plutôt tout simplement Black M.

Black M est l’un des personnages clés de la Sexion d’Assaut. Il livre avec Les yeux plus gros que le monde un disque éclectique, avec à la fois des hits populaires pour grand public et des titres plus techniques pour les connaisseurs.
Ses producteurs, Stan-E et Renaud Rebillaud, sont des habitués de la Sexion d’Assaut.
Le résultat ? 19 titres tous très puissants et engagés.
Dès l’intro et le premier morceau Ailleurs, on entre dans l’univers de Black M.
L’album dégage une richesse mélodique et thématique :
Black M propose aussi bien des textes émouvants comme avec Le Regard Des Gens ou encore un twerk électronique et tribal comme avec Casse pas ton dos.
Black M est fan et fin connaisseur de l’histoire du rap français et cela se ressent dans ses chansons.
Avec ce premier album, il ne fait désormais aucun doute que Black M a déjà affirmé son style et l’on espère qu’il prendra le même chemin que son aîné, Maître Gims.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Black M

Albums
2019 : Il était une fois
2016 : Éternel Insatisfait
2014 Les Yeux Plus Gros Que Le Monde

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

OMI

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »22″]

Biographie de OMI

Omar Samuel Pasley, dit OMI ,est né le 3 septembre 1986 à May Pen dans la Paroisse de Clarendon, en Jamaïque.omi

Sa chanson Cheerleader, enregistrée en 2012 et sortie en 2014, est ensuite remixée par le DJ allemand Felix Jaehn, chez Sony Music sous les conseils de Clifton Dillon.
Elle devient un tube en Europe en mars 2015, se classant numéro un des ventes en Australie, Autriche, Belgique, Danemark, Allemagne, Pays-Bas, Suède, Suisse et France.
Fils du musicien Jah Ken, OMI baigne dans la musique dès son plus jeune âge. Mélangeant soul, rap, gospel et reggae, l’artiste se fait connaître avec ses premiers morceaux Standing on All Threes,
Fireworks et Cheerleader le fameux tube du moment .

OMI est le dernier d’une famille de quatre enfants. Petit, il chante à chaque occasion qui lui offre un auditoire – à l’église, lors de concerts scolaires ou tout autre rassemblement communautaire – à la plus grande joie de son public.
OMI nourrit rapidement le désir de suivre les traces de son père, artiste-peintre et musicien émérite.
Captivé par les beats et la « poésie de rue », il rappe sans cesse pendant les pauses à l’école, alors que ses amis, fascinés par ses paroles aiguisées, lui ‘donnent’ le beat.
C’est à ce moment qu’OMI se rend compte qu’il peut créer des mélodies accrocheuses. En grandissant, sa voix devient de plus en plus distincte, et il trouve le chant davantage à son goût. Il aime la latitude qu’il lui offre, en mettant plus d’«âme» et de créativité dans ses compositions.

Découvert il y a peu par Clifton « Specialist » Dillon (Shabba Ranks, Patra, Alborosie..), OMI est un chanteur et auteur- compositeur prolifique, inspiré par des artistes tels que Nat King Cole, Tanya Stephens ou encore John Legend.
Son timbre de voix singulier, ses mélodies et ses talents d’écriture ont déjà conquis des millions de personnes à travers le monde.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de OMI

Singles
2015 Cheerleader (remix)
2014 Colour of My Lips
2013 Take It Easy
2012 Cheerleader
2012 Fireworks
2011 Standing on All Threes

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Nekfeu

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »25″]

Biographie de Nekfeu

De son vrai nom Ken SamarasNek le Fennec, Nekfeu est né le 3 avril 1990 et débute dans le rap aux alentours de 1997. nekfeu
En 2001, il forme S-Crew avec des amis d’enfance qui viennent comme lui de Paris. Nekfeu débute en 2008 sa collaboration avec le groupe 1995.
Ces différentes activités sont complétées en 2011 par la sortie de son premier titre solo « Dans ta ressoi ».
Préparant l’album Feu pour juin 2015, Nekfeu sort en avril le single « Égérie » qui s’impose parmi les cinquante meilleures ventes de titres en France.

Une nouvelle étape dans la carrière de l’artiste qui a déjà collaboré à de nombreux featurings (Selah Sue, Ed Sheeran…).

Epaulé à la production par Stwo (Drake…), Hugz, Richie Beats, Enzoo, Nekfeu étire une architecture singulière, un beat hybride à la fois confortable et déroutant qu’il tord et arrange à sa guise.
Il a invité des artistes majeurs de la scène française et internationale sur des morceaux aussi forts qu’efficaces.

Premiers extraits de l’album, les singles “Égérie” et “On Verra” avec son gimmick et sa mélodie entêtante.
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Nekfeu

Albums
2015 Feu

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Selah Sue

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »15″]

Biographie de Selah Sue

Selah Sue, de son vrai nom Sanne Putseys est née à Louvain, mais a vécu dans le village tout proche de Leefdaal. selah-sue
À l’âge de 15 ans, Sanne Putseys apprend à jouer de la guitare acoustique et commence à écrire ses propres chansons.
À 17 ans, elle est la plus jeune et unique participante féminine du concours Open Mic-avond de Het Depot à Louvain.
L’organisateur et chanteur Milow remarque ses talents et lui demande de jouer ses premières parties de concert.
Initialement, Sanne Putseys gère sa carrière musicale en parallèle à ses études de psychologie à la Katholieke Universiteit Leuven.
Selon elle, étudier la psychologie l’a aidée à mieux comprendre les émotions humaines, qui jouent aussi un rôle dans ses activités musicales.
Finalement, elle continue à faire des premières parties en collaboration avec des artistes comme Jamie Lidell à Londres et Paris.
Par ailleurs, elle a joué avec le groupe belge Novastar au Paradiso à Amsterdam.

Selah Sue a souvent repris des titres de Erykah Badu et The Zutons, mais elle possède aussi un large éventail de ses propres chansons.
Deux de ses chansons les plus connues sont Mommy et Black part love, toutes les deux réalisées en acoustique.
Elle dit être influencée par des artistes comme Lauryn Hill, M.I.A. et Erykah Badu.

Parallèlement à ses activités en solo, sur le registre blues, elle enregistre et se produit sur scène avec le collectif électronique louvaniste AKS (nl) (pour Addicted Kru Sound).

En 2009, Selah Sue se produit sur les scènes du North Sea Jazz Festival et du Lowlands Festival.
En plus, elle apparaît régulièrement dans des émissions télévisées comme De Wereld Draait Door à la télévision néerlandaise et dans d’autres émissions télévisées flamandes.
En direct au Festival Humo, en Belgique

En 2010, elle joue dans la plupart des plus grands festivals belges, comme Les Nuits Botaniques, TW Classic Werchter, Les Ardentes, Dour, Lokerse Feesten,
Couleur Café et Pukkelpop. Mais aussi en dehors de son pays natal dans de grands festivals comme Lowlands aux Pays-Bas, Paléo en Suisse ou Les Eurockéennes de Belfort en France.
Elle part ensuite en tournée, et joue la plupart du temps à guichet fermé en Belgique, en France et aux Pays-Bas, présentant son premier album, encore à paraître à cette époque.

En novembre 2010, elle fait la première partie de Prince à Anvers.

Elle apparaît dans l’album The Lady Killer de Cee Lo Green sorti en 2010, interprétant en duo le titre Please.

Son premier album Selah Sue sorti en mars 2011 est disque de platine.

Elle obtient en octobre 2011 le Prix Constantin.

À la fin de cette même année, elle collabore avec Guizmo et Nekfeu sur le morceau Crazy Vibes issu de l’album Normal de Guizmo, sorti le 12 décembre 2011.

Le 28 décembre 2011, son titre On the run est offert en téléchargement gratuit pour un jour par iTunes dans le cadre de leur opération annuelle 12 Jours de Cadeaux.

Elle a également enregistré avec Walk off the Earth une reprise de Can’t Take My Eyes Off You, de même qu’une reprise de Spoonful pour une publicité Häagen-Dazs avec Bradley Cooper.

Elle chante ensuite un duo avec Tom Barman, Everybody Loves Repetition, sur le second album de Magnus.

Le nouvel album, intitulé Reason (produit par Robin Hannibal et Ludwig Goransson), sort le 30 mars 2015.
Il était annoncé comme pouvant comprendre une collaboration avec Prince (ce qui ne se concrétisera pas), ainsi que des sonorités plus électroniques.
Il est précédé par un EP Alone, publié le 1er décembre 2014, dont le titre éponyme est diffusé en radio à partir du 27 octobre.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Selah Sue

Albums
2015 Reason
2012 Rarities
2011 Selah Sue

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Big Ali

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »358″]



Biographie de Big Ali

Big Ali de son vrai nom Ali Fitzgerald Moore, est né le 25 février 1978 et a grandi dans la capitale du Hip-hop, à New York, dans le Queens. big-ali
À huit ans, il écrit ses premiers textes : ses parents étant pasteurs, il mettait des Jésus dans ses textes pour que ses parents n’y prêtent pas trop attention.
Big Ali a une réelle passion pour la culture hip-hop et pour la musique en général.

Cette passion le pousse à monter son collectif de DJ’s appelé « World Famous Vynil Squad » avec qui il commence à enregistrer ses premiers titres.
Big Ali a plus d’une corde à son arc, MC, rappeur, auteur, compositeur et DJ, il enregistre des centaines de party breaks pour la célèbre maison de disques AV8.
Dans la foulée, Big Ali travaille sur de nombreuses émissions de radio telles que Full Throttle, émission nationale aux États-Unis animée par son ami Fatman Scoop.
Il est aussi l’auteur du show Jumpoff animé par les légendes de MTV, Ed Lover et Doctor Dre. Sensible et toujours à l’écoute de la rue, il anime l’émission The Magic Hour de l’université de Vassar à New York et reste présent sur Internet 24h/24 via la station vynilsquad.net.

Big Ali voyage dans le monde entier et est passé par les plus grands clubs aussi bien aux États-Unis qu’en Asie, Amérique latine ou encore en Europe.
Il est aussi depuis plusieurs années MC au festival de Cannes et a également une résidence chaque été au VIP Room de Saint-Tropez.
Considéré comme l’un des plus grands MC, Big Ali a pour réputation de « mettre le feu » partout où il passe.
Il vient en France grâce à sa rencontre dans les locaux de AV8 avec le DJ français LBR qui le convainc de venir à Paris (ses disques y font un vrai tabac dans les clubs) et c’est ainsi que depuis 2001
il séjourne régulièrement en France qui devient son 2e chez lui.
Il est même souvent de passage au Maroc ou à Monaco (par exemple lors du réveillon du 31 décembre 2010) et en Israël chaque été pour y rencontrer le public français.

Il travaille et participe à de nombreux succès avec des artistes français tels que Kool Shen, Florent Pagny, Fatal Bazooka, Amine, Jean Roch, Kore & Scalp, Leslie, Magic System, Bob Sinclar,
Mister You et plus récemment Rohff et Sexion d’Assaut.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Big Ali

Albums

La discographie de Big Ali n’est pas encore disponible
[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Will I Am

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »330″]

Biographie de Will I Am

William James Adams, Jr., plus connu sous son nom de scène will.i.am est un DJ, musicien, auteur-compositeur, rappeur,Will I Am chanteur, producteur et acteur américain né le 15 mars 1975 à Los Angeles en Californie. Il a parfois utilisé « Zuper Blahq » comme second nom de scène.

C’est l’un des membres fondateurs du groupe The Black Eyed Peas. Il est aussi le producteur du groupe et, entre autres, de Fergie dans son album solo The Dutchess et de Cheryl Cole et aussi le producteur de la chanteuse pop Britney Spears pour son album BritneyJean

will.i.am est aussi un artiste solo : il participe à de nombreux projets et a quatre albums solo à son actif.
Sa carrière le conduit également vers des fonctions plus imprévues, telle que directeur de la création pour le fabricant de semi-conducteurs Intel.

Tout jeune, il rencontre Apl (futur Apl.de.Ap) qui devient son premier ami fondateur du groupe The Black Eyed Peas.
will.i.am avait déjà un goût et talent prononcé pour la danse et la musique : tout jeune, il animait les soirées de famille en dansant et même chantant.

« Je me souviens d’où je viens : j’avais un voisin qui s’est fait tirer dessus, en plein visage. Mes amis prenaient de la drogue, allaient en prison, en sortaient, en mouraient. Et j’avais seulement 17 ans. Je me souviendrai toujours de mes amis Alan, Adam et René, qui avaient 15 ans.
René s’est fait tuer par la police, Adam par un gangster…
Mais au fur et à mesure de la vie, tu avances en voulant apprendre des Éthiopiens, des Chinois, des Français,
des Algériens, des Tunisiens, etc.
De tous, tu peux apprendre quelque chose pour t’aider à surmonter tes obstacles.
Car si tu n’apprends pas, tu ne sauras pas comment t’en sortir. Plus tu restes obtus, plus tu te fermes de portes. »

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Will I Am

Albums
2013 : Willpower
2007 : Songs About Girls
2003 : Must B 21
2001 : Lost Change

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]
[/cherry_col]

[/cherry_row]

Gims

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


Biographie de Maître Gims

Maître Gims, de son vrai nom Gandhi Djuna, est né le 6 mai 1986 à Kinshasa, au Zaïre (depuis République démocratique du Congo). maitre gims
Il est issu d’une famille de musiciens : son père Djanana Djuna est le chanteur de la troupe Viva La Musica de Papa Wemba.
Arrivé en France en 1988 à l’âge de deux ans, ses parents sont sans-papiers.
Du fait de la clandestinité de ses parents, il explique avoir eu une enfance difficile.
Il est placé dans des familles d’accueil, avant de vivre dans des squats jusqu’à ses 18 ans.
Ce passage de sa vie est évoqué dans la chanson Freedoom (2013).
Il fait partie d’une fratrie de quinze enfants.

Il a pour influences principales des artistes comme Nate Dogg, Marvin Gaye, Michael Jackson, 50 Cent, Eminem .

Il est le frère de Dadju, membre du groupe The Shin Sekai, de Bedjik et Xgangs, tous trois rappeurs.
Sur son premier album, il effectue un featuring avec eux, Outsider.

Originaire du centre de Paris (3e arrondissement), quartier baptisé par lui et ses acolytes Ze-Art,
verlan du nom du Conservatoire des Arts et Métiers ), il s’est ensuite installé dans le 9e, dans le quartier Cadet-Poissonnière,
et finalement dans le 19e arrondissement.
Maître Gims rappait déjà lorsqu’il était au collège, avec ses amis de la Sexion d’Assaut,
en faisant des petits freestyles de rap dans son quartier de la rue Milton.

Membre du groupe Sexion d’Assaut, il sort son premier album solo Subliminal en 2013.

L’album connait un succès commercial avec plus de 320 000 exemplaires vendus.

En 2013, Maître Gims lance une nouvelle marque de vêtements : Vortex.
Cette marque fit son apparition peu après la sortie du clip de J’me tire dans lequel Maître Gims
apparaît pour la première fois vêtu d’un t-shirt Vortex.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Maître Gims

Albums
2020 Le fléau
2018 Ceinture noire
2015 Mon cœur avait raison
2013 Subliminal

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Natalia Kills

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »367″]

Biographie de Natalia Kills

Je ne suis pas Rihanna – inutile de m’écrire un tube pour que je le chante, ça ne marchera pas, Il y a deux styles de personnes dans la musique : les chanteurs et les artistes. Je suis une artiste.

Peut-être vous souvenez-vous d’elle ? Une rappeuse originaire de Leeds ? Mais aujourd’hui Verbalicious s’est réincarnée en Natalia Kills, bien loin de celle qu’elle était à ses débuts.

Natalia-Kills

« Comment faire pour devenir la meilleure en quelque chose ? Il faut tout simplement être une tueuse » déclare la jeune femme pour expliquer justement le nom de tueuse (to kill = tuer) qu’elle s’est choisie. « Ce n’est pas une question de célébrité, de glamour ou de tenue vestimentaire, » poursuit la chanteuse, et rappeuse occasionnelle, à propos de son approche de la musique, que l’on pourrait décrire comme une sorte de projet d’art visuel basé sur le son.

« Il faut de la créativité. Les gens font des tubes et d’autres vont en boîte et dansent dessus. Mais une fois qu’on en a fait le tour, il y a autre chose selon moi. Après la fête, on a soif d’autre chose que ce genre de Big Mac. Je vais vous donner quelques frites ici et là, mais au bout du compte je veux surtout servir un steak parfait. C’est ce que je me suis fixée comme objectif. »

Fille de parents uruguayens et jamaïcains, née à Leeds sous le nom de Natalia Keery-Fisher, la jeune femme a déjà porté plusieurs pseudonymes – Natalia Cappucini, Verbz et Verbal. C’est pourtant sous le nom de Verbalicious qu’elle remporte, à l’âge de 15 ans, un concours de rap qui lui permet d’enregistrer une démo. A peu près à la même époque, elle se lance dans le métier de comédienne et s’installe à Londres où elle fait des apparitions dans quelques séries, notamment Casualty, Brigade Volante et All About Me avec Jasper Carrott. Tandis qu’elle réussit en tant que comédienne, elle est de plus en plus déçue par l’industrie du disque malgré quelques tournées avec Jay Sean et Lady Sov. « C’était de la pop commerciale, un peu dans la lignée de ce que Ke$ha fait aujourd’hui, par exemple, » se remémore cette fan de Depeche Mode. « Mais j’avais envie d’être plus crédible, je voulais parler de choses authentiques. » Elle se débarrasse alors de son équipe, se libère de son contrat d’enregistrement et décide de faire sa propre chanson, Swaggerific. Le vidéo-clip attire l’attention du célèbre bloggeur américain Perez Hilton ce qui, parallèlement à la sortie de son EP Womaneqquin, lui vaut de faire la rencontre de quelques personnes influentes dans le métier. ‘J’ai rencontré Timberlake, Timbaland m’a emmené à Miami pour un rendez-vous avec Sylvia Rhone… » raconte-t’elle. « J’avais l’impression d’être enfin sur la bonne voie. J’ai ensuite discuté avec will. i.am qui a proposé qu’on fasse quelques titres ensemble. Je me suis dit que j’allais l’adorer ou le détester ». Finalement, il s’avère qu’elle adore ce membre fondateur des Black Eyed Peas et refuse toutes les autres propositions. « J’ai tout annulé et le lendemain nous nous sommes envolés pour Los Angeles pour l’enregistrement de Zombie. »

Depuis elle a signé un contrat sur le label de Will, en partenariat avec Interscope et Cherry Tree (Lady Gaga/La Roux). « C’est comme une usine à rêves, ils réalisent mes rêves en 3D. J’ai une idée et ils ont le pouvoir de la faire exploser» s’extasie-t-elle à propos de sa collaboration avec Martin Kierszenbaum de Cherry Tree, Will et Jimmy Iovine. Le single Zombie a déjà créé l’évènement en ligne, en partie grâce à un vidéo-clip incroyable réalisé par le fiancé parisien de Natalia et écrit, financé et interprété par elle. « Le vidéo-clip est essentiellement la bande-annonce du film que je suis en train de réaliser, qui est en fait mon album entier mis en image. Je me suis inspirée de Tarantino/Hitchcock/Tim Burton, mais il n’y a rien d’horrifiant, c’est juste un délire, » explique-t-elle en se versant une tasse de thé Earl Grey dans le bar du fameux hôtel Château Marmont à LA. L’horreur, le glamour, le mystère de l’obscurité, voilà ce qui m’inspire. » Sa musique est effectivement sombre, pourtant on peut facilement comprendre pour quelle raison ça peut marcher. « C’est dur pour des gens comme moi qui écrivent leurs propres chansons et font tout eux-mêmes car il faut convaincre les autres que vos idées ne sont pas seulement crédibles, mais aussi vendables. »

Inspiré de Lady GaGa, Human League, Depeche Mode et Rihanna, il semble que ce premier album, intitulé Perfectionist, dont la production est signée Nephew, Akon (mais ne vous méprenez pas, les titres sont vraiment bons) et Jeff Bhasker (Beyoncé), risque de faire très mal cette année. Non seulement cette fille a un look incroyable (sans styliste pour la conseiller), mais elle peut vraiment chanter (sans autotune) des paroles pleines d’esprit, étranges et barrées. Il y a résolument un côté sombre dans la musique de Natalia, avec ses méditations macabres sur le sexe, la mort et l’amour. « Le concept de l’album c’est le perfectionnisme, parce que je pense que nous essayons tous d’être une version idéale et améliorée de nous-mêmes. Nous sommes prêts à tout, que ce soit dans le domaine de nos relations amoureuses, de l’argent ou de n’importe quoi, » lance-t-elle. Espère-t-elle donc avec ce perfectionnisme remporter un énorme succès ? « Je ne veux pas être célèbre, je veux être intéressante. Je me suis beaucoup battue pour faire passer mes idées. Je ne suis pas Rihanna – inutile de m’écrire un tube pour que je le chante, ça ne marchera pas, » poursuit-elle. « Il y a deux styles de personnes dans la musique : les chanteurs et les artistes. Je suis une artiste. »

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Natalia Kills

La discographie de Natalia Kills n’est pas encore disponible.

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Flo Rida

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »302″]




Biographie de Flo Rida

Flo Rida, de son vrai nom Tramar Dillard, est un rappeur américain d’origine haïtienne et brésilienne né le 16 décembre 1979 en Floride.
Ancien basketteur professionnel, Flo Rida s’est passionné pour le rap dès son adolescence.
Après plusieurs années de galères, le rappeur américain a percé grâce à son tube « Bitch I’m From Dade Country », en duo avec Trick Daddy.

Flo Rida n’a pas tardé à se faire connaître dans le monde entier en proposant début 2008 un premier album solo intitulé « Mail on Sunday ».

L’album « R.O.O.T.S. » l’installe définitivement sur la scène internationale.

En juillet 2012, il sort « Wild Ones » et le succès est encore au rendez-vous.

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Flo Rida

2012 Wild Ones
2010 Only One Flo (Part 1)
2009 R.o.o.t.s.
2008 Mail On Sunday





[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]
[/cherry_col]

[/cherry_row]

Raggasonic

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-1″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »315″]

Biographie de Raggasonic

Tout commence pour Raggasonic en 1990 lors de la dissolution du groupe Rapsonic composé initialement de Big Red, Crazy B (futur membre d’Alliance Ethnik), Cool MC et de Doc Fil. Big Red s’associe alors avec Daddy Mory (ex membre du groupe Drop the Lyrics) pour former le groupe Raggasonic. Leur rencontre a lieu au sein du sound system Sun Djata. C’est là, au sein de la scène underground parisienne, qu’ils ont commencé à construire leur univers musical.

En 1991, ils participent au premier album de MC Solaar via le titre Ragga Jam (où l’on trouve aussi Kery James). Leur notoriété grandissant (ils participent à la BO du film culte La Haine de Mathieu Kassovitz en 1995), les Raggasonic sortent la même année leur premier album. Ce premier opus concocté par le producteur Frenchie (le troisième membre du groupe) décroche rapidement le disque d’or et s’écoulera finalement à plus de 200 000 exemplaires.

Les deux singles extrait de cet album sont Bleu, Blanc, Rouge (dont le clip vidéo a été produit par Joeystarr) et J’entends parler, consacré au SIDA. Les thèmes abordés dans cet album sont entre autres : le racisme (Bleu, Blanc, Rouge), les exactions policières (Kisder) ou les drogues dures (Poussière d’Ange).

Soutenu dès le départ par le groupe NTM (Kool Shen et Joeystarr), les Raggasonic répètent leurs gammes lors de la première partie de leurs concerts. On retrouve d’ailleurs une participation de Big Red sur l’album J’appui sur la gachette (1993) avec le morceau Da Best. On retrouve aussi les deux membres de NTM sur le titre Aiguisé comme une lame dont le clip est de nouveau réalisé par Joeystarr.

Au début de l’année 1997, la production d’Alain Chabat les contacte pour réaliser un titre sur la Bande Originale du film Didier. Le titre La ramène pas, sort alors en single.

En 1997 sort aussi le second album du groupe intitulé Raggasonic 2. Les singles tirés de cet album sont Faut pas me prendre pour un âne et Laisse le peuple s’exprimer avec la participation du chanteur Supa John.

1998 marque la fin du groupe puisque des dissensions artistiques puis personnelles, ainsi qu’un séjour en prison de Daddy Mory, vont finalement avoir raison des Raggasonic.

Après avoir « fumé le calumet de la paix » fin 2009, une reformation est annoncée début 2010 pour une série de concerts.

Un troisième album sort ensuite le 15 octobre 2012. Raggasonic 3 se fait découvrir avec le single Ca va clasher.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Raggasonic

Albums
2012 Raggasonic 3
2004 Rude Best Of (95-99)
1997 Raggasonic 2
1995 Raggasonic

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Sexion d’Assaut

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »317″]



Biographie de Sexion D’Assaut

Sexion d’Assaut est un collectif de rappeurs parisiens formé au début des années 2000. Il rassemble huit talents: Barack Adama, Black M, Doumams, JR o Chrome, Lefa, L.I.O. Petrodollars, Maitre Gims et Maska.

Initialement Sexion d’Assaut était constitué d’un groupe, le 3e Protype et de plusieurs solos. En 2005, une mixtape La Terre du Milieu du groupe interne 3e Prototype est produite par le label Wati B. Cette sortie est aussitôt suivie de celle du street album Le Renouveau en 2008 et de la Net-tape Les Chroniques du 75, Volume 1.

L’année 2009 marque un tournant majeur pour Sexion d’Assaut : Le collectif se présente au grand public en tant que groupe à part entière avec le street album L’Écrasement de tête.

Les artistes acquièrent dès lors une popularité sans précédent. S’ensuit alors l’album L’École des points vitaux, certifié disque d’or trois semaines après sa sortie et triple disque de platine en février 2011. En une année, il s’écoule à plus de 350 000 exemplaires. Le titre «Désolé», extrait de l’album, connait un succès fulgurant à l’échelle nationale et internationale. Dans la lancée, le titre «Changement d’Ambiance» est choisit pour la B.O de la superproduction américaine L’Agence tout risque en 2010.

Ils reviennent en avril 2011, avec un projet sous forme de CD/DVD, En attendant l’apogée – Les Chroniques du 75 Volume 2, qui se voit certifié disque d’or peu de temps après sa sortie.

Le dernier album de Sexion d’Assaut bat tous les records depuis sa sortie le 5 mars 2012. « L’Apogée » est certifié Disque d’or en 1 semaine et Disque de platine peu de temps après. Le titre « Avant qu’elle parte » fait l’unanimité auprès de la critique et du public. Le clip réalisé reçoit 11 000 000 de vues sur youtube, dont 4 000 000 les 10 premiers jours.Eté 2012 , l’album s’est déjà écoulé à plus de 350 000 exemplaires.

Sexion d’Assaut se hisse au sommet des charts et entre dans l’Histoire avec le plus haut score de ventes digitales pour un artiste francophone : 1 000 000 de singles digitaux vendus.

Le groupe devrait revenir en 2021 avec un album: Le Retour des Rois .
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Sexion D’Assaut

Albums
2012 L’Apogée
2011 Les Chroniques Du 75, En Attendant L’apogée
2010 L’École des points vitaux
2009 L’Écrasement de tête
2008 Le Renouveau
[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Lil Wayne

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-1″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »284″]

Biographie de Lil Wayne

Lil Wayne est né le 27 Septembre 1982. Son vrai nom est Dwayne Michael Carter Jr.
Depuis tout jeune, Lil Wayne a toujours eu la vie dure, il a passé son enfance dans un quartier mal famé de la Nouvelle-Orléans. Son père meurt alors qu’il n’a que 12 ans.

Très tôt, Lil Wayne s’intéresse à la culture hip-hop.
Un jour Lil Slim qui était membre de clash money a entendu parler des performances de Lil Wayne (alors que Wayne avait 11 ans) il décida de rencontrer le jeune rappeur.
Au cours de cette fameuse rencontre Slim lui donna son numéro de téléphone.
Quelques jours plus tard Slim a amener Wayne voir le reste des membres de cash money les deux frères williams, Brian le patron du label et Ronald Williams.
Wayne leur montra quelques performances de ses Freestyle .

Lil Wayne voulait absolument décrocher un contrat alors il envoya un tas de performances Freestyle sur le répondeur de Brian et il investissait les locaux du label presque tout les jours.
Les frère williams sont alors impressionner de cette détermination et décide alors de le signer.
Lil Doogie, qui par la suite devient b.g. et Lil forment un groupe : les bg’z.
En 1995 bg’z sortent leur première et unique album true story.

En 1997, 4 rappeurs de cash money forment un nouveau groupe appelé les Hot Boys.
Le groupe est alors composé de Lil Wayne, de Turc, de juvénile et de B.G. il sortent alors l’album Get it how you live qui connu par la suite certain succès .
En 1999 Lil Wayne sort son premier album solo qui porte le nom de The Block is Hot.
L’album Light Out sortira en 2002 suivit de 500 degreez en 2002.

En 2004, Lil Wayne sort Tha Carter.
Aux États-unis Wayne vend 870 000 album et plus de 1 millions a travers le monde.
Un an après, Tha carter 2 sort.
En 2006, voila l’album duo avec Brian « Baby » Williams (Birdman) qui porte le nom de Like Father Like Son.
En février 2008, sort de l’album Tha Carter 3 qui est suivi en 2010 par Rebirth un opus plus rock que les précédents et par I Am Not a Human Being (Barclay).
Lil Wayne est aussi le président du label Cash money et également le ceo de Young money Entertainment.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Lil Wayne

Albums
2012 Outta Here Vol 2
2012 Outta Here Vol 1
2011 Tha Carter IV
2010 I Am Not A Human Being
2009 Rebirth
2008 Tha Carter III
2005 Tha Carter II
2004 Tha Carter
2002 500 Degreez
2000 Lights Out
1998 Tha Block Is Hot

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

La Fouine

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]
[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »282″]

Biographie de La Fouine

La Fouine, de son vrai nom Laouni Mouhid, est né le 25 décembre 1981 à Trappes dans une famille qui compte sept enfants de mère et de père marocains, Laouni grandit en banlieue parisienne, dans les Yvelines.
Il arrête ses études à l’âge de 15 ans pour se consacrer au rap et prend ses premiers cours de solfège et de batterie.
La Fouine, qui s’appelait à l’époque « Forcené », est membre actif du collectif « GSP ».
Il fit partie du groupe éphémère « FORS » avec DJ VR (Hervé) et Le Griffon (Tarek Medimegh),
créé principalement pour participer au tremplin 2 R puissance ART de la ville de La Verrière, où il décrocha le deuxième prix.
Le décès de sa mère en 2005 lui inspire le morceau « Je regarde là-haut ».
Il a également connu des périodes noires comme les foyers et la prison.
« Je n’avais que 15 ans quand j’ai été expulsé de l’école et placé en foyer. Je fuguais tout le temps.
Mais il ne fallait pas que je dorme chez moi, sinon les flics venaient me rechercher direct.
Je dormais chez des gens, dans des voitures, dans des locaux, etc. C’était la misère. »

En 2003, il décroche un contrat chez Sony ainsi qu’un emploi à la mairie de Trappes et devient médiateur dans les quartiers dits « sensibles »
de la ville.

En 2005, il sort son premier album, Bourré Au Son, avec le titre Quelque chose de spécial qui rencontre un succès d’estime.

Le 12 mars 2007 sort son second album intitulé Aller-Retour.
Le premier extrait de cet album est Reste en chien avec Booba. Le second extrait s’intitule Qui peut me stopper, suivi de On s’en bat les couilles,
Banlieue Sale avec Gued’1 & Kennedy et Tombé Pour Elle avec Amel Bent.

Son troisième album Mes Repères sort en février 2009 et obtient un disque d’or en octobre 2009.
Il comprend trois featurings notamment avec Soprano sur Repartir à zéro et encore Soprano avec Sefyu sur Ca fait mal (Remix) et Canardo (son jeune frère) sur Hamdoulah Moi Ca Va.

Le disque Capitale Du Crime 2 sort le 18 janvier 2010, il se classe à la 3e place des ventes d’album en France dès la première semaine de sa sortie sur lequel sont présents Canardo, Green Money, Kennedy, Vincenzo, Chabodo, A2P, Rickwell, Gued’15…
En avril 2010, il collabore avec Admiral-T & Medine sur le morceau Viser La Victoire, extrait de l’album d’Admiral-T intitulé L’Instinct Admiral et ainsi que sur l’album 1 Minute de Silence de M.A.S (qui sortira en 2011).
Il fait aussi une apparition sur Street Lourd II, dans le morceau Dans Nos Quartier en collaboration avec Alonzo et Teddy Corrona.

Le premier extrait de son double album La Fouine vs Laouni a été diffusé, il s’agit du morceau « Passe-Leur Le Salam6 »,
qui a été clippé, en featuring avec Rohff. « Veni, Vidi, Vici » est le deuxième extrait et le troisième extrait « Caillra For Life »,
deuxième morceau clippé, est une collaboration avec le rappeur californien The Game dans lequel il s’essaie au français.
Puis le 4e extrait de cet album qui s’intitule « Papa » est un morceau où La Fouine parle de son père.
Le 5e extrait est sorti le 21 janvier 2011, il se nomme « Les soleils de minuit ».

La Fouine a révélé la liste des titres mais aussi les productions de l’album le 21 janvier 2011.
Les musiques sont notamment signées par Street Fabulous, Animalson, Dj E-Rise, Skalp… tandis que son frère Canardo, pourtant habitué à produire pour lui, reste absent des compositions
, mais apparait au micro sur le titre Bafana Bafana Remix. En avril 2011, il annonce qu’il prépare un projet commun avec Soprano pour la fin de l’année 2011.

Le 7 mai 2011, La Fouine invite Kamelancien à son concert au Zénith de Paris, pour mettre fin officiellement à leur clash.
Ce soir là, face au public, à la plus grande surprise de tous, ils interprètent ensemble, avec Zaho présente également ce soir là, le titre Quand ils vont partir, single (en featuring avec Zaho) du précédent album de Kamelancien et que La Fouine apprécie particulièrement, lui qui a perdu sa mère, quelques années auparavant.
Les deux anciens rivaux promettent que la hache de guerre est définitivement enterrée et qu’ils vont même collaborer ensemble, afin de « faire évoluer le rap français ».
D’ailleurs, quelque temps après, Kamelancien signe chez le label de La Fouine, Banlieue Sale, au sein d’une toute nouvelle structure gérée par les managers de La Fouine et financée par La Fouine lui même: S-KAL Records.
Kamelancien y sortira son nouvel album, alors que celui ci avait été bien entamé avec un autre label (Karismatik) .
D’autres rappeurs notoires suivront comme Sultan7.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de La Fouine

Albums
2020 Bénédictions
2016 Nouveau monde
2011 Capitale Du Crime 3
2011 La Fouine vs Laouni
2010 Capitale Du Crime Volume 2
2009 Mes Repères
2008 Capitale Du Crime Volume 1
2007 Hi One 1er Opus
2006 Aller Retour
2005 Bourré Au Son

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Tété

De mère Antillaise et de père Sénégalais, Tété nait à Dakar le 25 juillet 1975. En 1977, il déménage à Bordeaux et trois ans plus tard à Saint-Dizier, en Haute-Marne, dans l’Est de la France. Il y passera une grande partie de sa jeunesse. Il est bercé par les grands jazzmen et les Beatles qu’écoute sa mère. C’est à 9 ans qu’il se met à la musique et s’inscrit dans école de musique pour apprendre le solfège et le violon.
À 16 ans, immobilisé par une jambe cassée, il se met à la guitare. L’instrument est vite adopté et ses premières compositions s’inspirent de Bob Dylan, Jimi Hendrix, Bob Marley, Lenny Kravitz mais aussi Serge Gainsbourg et Queen. Deux ans plus tard, il découvre Keziah Jones : c’est le détonateur. Il decise de montrer sur scene et commence à jouer dans les bars.

Bac « éco » en poche, il choisit à la fac la filière scientifique de Nancy. Pendant ces quatre années d’études, Tété multiplie les expériences musicales. Il découvre le jeu collectif à travers le groupe « Mohonese Be Honest » avant de s’exercer en solo au Twin Peaks. Il y interprète ses références anglo-saxonnes ainsi que ses premières compositions en anglais puis en français. Il prend également des cours de chant.
Tété décide de faire des concerts de guitare à Paris à partir de 1998 soutenu par Sony Music Publising. C’est toujours en solo que ce guitariste autodidacte fait son chemin en écumant les cafés et les restaurants. La qualité de ses performances et l’efficacité du bouche à oreille lui offrirent un grand public. Il sort en 1999 un disque contenant certains titres comme « les envies », « le meilleur des mondes » et « Dodeline ». La FNAC, intéressée, décide de le distribuer.
2000 est l’année importante. À 25 ans Tété est signé chez Epic. Il s’entoure également de deux nouvelles personnes : Evymoon, qu’il a rencontré lors de ses multiples performances scéniques, et Nicolas Picard, batteur et ami de longue date. Il commença alors des concerts avec M, Louise Attaque, Femi Kuti, Tryo…. 115 concerts en un an, dont une participation remarquée aux Francofolies de La Rochelle. France Inter ne tarde pas à le programmer sur ses ondes. Le premier disque, « Préambule », sort chez Epic en novembre 2000, précédant l’album « L’Air de rien » en janvier 2001.

Il débute alors une nouvelle année riche en concerts en France et au Québec. Un public grandissant, des journalistes charmés et une certaine reconnaissance du milieu professionnel, lui valent une première nomination aux Victoires de la Musique.
Entre Paris et Montréal, 2002 est l’heure du retour à l’écriture tout en écoutant de nombreuses musiques : Nina Simone, M, Matthieu Boogaerts, Jacques Dutronc, Ryan Adams, Tom Waits, Chris Whitley, les Cardigans, Björk, des musiques 60’s et 70’s, du hip-hop, du classique, de la musique jamaïcaine… Sans oublier ses lectures : Sartre, Pennac, Kerouac, Salinger, Alphonse Allais…

Après une petite année d’absence, de nouvelles chansons sont testées lors d’une mini tournée solo avant l’entrée en studio pour l’enregistrement du nouvel album « À la faveur de l’Automne ». Cet album sort en octobre 2003. Tété est nommé aux Victoires de la musique en 2004 dans la catégorie « album révélation de l’année ».

En 2006 Tété sort son quatrième album, « Le Sacre des Lemmings et autres contes de la lisière ».

A partir de l’été 2008, Tété et le pianiste-compositeur André Manoukian ont pris la route pour un voyage à la rencontre des héritiers du jazz, du blues, du folk, du hip-hop et du rock. Ce road movie, réalisé en voiture, retrace les 4 étapes des deux musiciens à New York, Miami, La Nouvelle-Orléans, San Francisco. Ils remonteront chaque semaine ensemble et expliqueront les origines d’un style musical. Ils s’entretiendront avec des artistes lors de leur voyage : c’est « Tété ou Dédé » l’émission sur France 5.

En 2009, il pose sa voix, en duo avec Bensé, sur « Dans Ma Soucoupe », titre du premier album de ce dernier.
En 2010 il enregistre une chanson avec Joyce Jonathan.

Tom Frager

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »328″]

Biographie de Tom Frager


Né au Sénégal en 1972, Tom Frager grandit en Guadeloupe, où il commence à surfer dès l’enfance. Diplômé de Sciences et techniques des activités physiques et sportives, il devient le surfeur local le plus titré de sa génération, et remporte plusieurs titres, dont celui de vice-champion de France de Surf 1993 et 1994. Accompagné de sa guitare, il écrit des chansons durant ses voyages autour du globe pour les compétitions. Il vit désormais à Capbreton.
En 2001, victime d’une extension osseuse à la cheville, il doit se faire opérer et arrêter le surf. Il intègre alors l’école de musique du CIAM, et en 2002, forme le groupe Gwayav’ avec quatre amis musiciens et surfeurs.
Leur premier album « Bloom Inside » s’écoule à près de 5000 exemplaires. Ses influences vont du reggae de Bob Marley au rock de Sublime en passant par la pop-soul de Jason Mraz.
Tom Frager coécrit avec d’autres artistes, comme le triple champion du monde de surf Tom Curren ou Amen Viana (guitariste de Keziah Jones). Il a également assuré les premières parties d’Alpha Blondy, Toots & the Maytals , Patrice, Groundation, Sizzla, Sublime Tribute, le Peuple de l’Herbe et s’est produit sur les grands festivals français comme les Francofolies de La Rochelle ou Les Extravagances de Biarritz. Tom Frager & Gwayav’ ont donné près de 400 concerts en 7 ans.
Depuis, il continue le surf, mais a arrêté définitivement la compétition. En 2009 il sort son troisième album « Better days réedition ». Cet album est un énorme succès grâce au premier single « Lady Melody ». « Give me that love » le second single rencontrera aussi un succès. « Home » sera le troisieme single.
En 2010, Tom Frager est nommé aux NRJ Music Awards dans la catégorie Révélation française de l’année.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Tom Frager

Albums
2019 : Au Large des Villes
2012 : Carnet de route
2010 : Better Days nouvelle édition
2009 Better Réédition
2008 Better Days
2006 Bloom Inside

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Dub Pistols

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= » Clips & Biographie »]

Les Clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »907″]




Biographie de Dub Pistols


Dub Pistols est un groupe londonien de musique dub/big beat créé par Barry Ashworth en 1996.
Les Dub Pistols étaient initialement un duo de producteurs de big beat. L’univers musical a évolué et franchi la barrière des styles pour finalement intégrer des sonorités variées, de type dub, rock, ska, électro et hip-hop.

Point Blank

En 1996, les Dub Pistols ont défloré leur répertoire avec les singles There’s Gonna Be a Riot et Best Got Better. Un premier album a suivi en 1998 avec Point Blank.

En 2001, ils remettent le couvert avec Six Million Ways To Live mais l’album ne sera distribué officiellement que 4 ans plus tard, en 2005, qui plus est avec une trackliste différente.

Speakers and Tweeters, 3e album du combo britannique voit le jour en 2007, avec la complicité de T. K. Lawrence, JMS, Blade, Rodney P et Terry Hall. Cet opus leur a assuré quelques belles dates en France, des Nuits Zébrées Nova à Solidays en passant par Garorock et le Printemps de Bourges.

Outre ses albums, le groupe s’est aventuré dans de nombreux projets parallèles: il a notamment collaboré à plusieurs reprises à des bandes originales de films (Blade 2, Bad Company…) et de jeux vidéos (FreQuency sur Playstation, Mat Hoffman’s Pro BMX 2…).

Rum & Coke

Le 2 juin 2009, Dub Pistols a fait son retour avec Rum & Coke dont le 1er extrait est Ganja. Au programme, Rodney P & T.K Lawrence (déjà présents sur le précédent album) mais aussi Gregory Isaacs, Ashley Slater (Fatboy Slim) et Lindy Layton (Beats international).

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Dub Pistols

La discocraphie de Dub Pistols n’est pas encore disponible.

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Orelsan

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »311″]

Biographie de Orelsan


Orelsan est un rappeur français né Aurélien Cotentin le 1er août 1982 à Caen dans le Calvados. Orelsan s’est fait remarquer suite à la controverse suscitée par le titre Sale pute.

Son pseudo artistique provient de l’association de son prénom Aurélien (Orel) et du terme « san » signifiant « monsieur » en japonais.

7thMagnitude

Élevé dans la la ville normande d’Alençon, Aurélien Cotentin décroche un Bac scientifique avant de déménager à Caen. Plutôt orienté vers le rock (Nirvana, Iron Maiden, Guns N’ Roses) au départ, il découvre l’univers du rap à l’adolescence grâce à ses coéquipiers de basket-ball.

Pour gagner sa croûte, il effectue quelques petits boulots. Il devient notamment gardien de nuit dans un hôtel, poste qui lui fournit l’occasion de se lancer dans l’écriture de textes.

En 2000, il fait la connaissance de Skread, producteur pour Booba, Diam’s, Sinik… La même année, il rencontre Gringe, complice avec lequel il forme le groupe Casseurs Flowters. Ils posent sur plusieurs compiles: Undertoc, Bombattak, Ombre 2 choc 2, Talents fâchés 3, Rap 2 rue, Herbes de provinces, Apash…

Ils décident ensuite de se concentrer sur leur carrière solo et signent chez 3ème Bureau / Wagram Music en coproduction avec leur propre label 7thMagnitude (14Karats, Ablaye, Casseurs Flowters, Skread).

Sale pute

Orelsan se signale une première fois à la télévision au cours de l’été 2008, avec les titres Changement et No-Life, premier clip du rappeur conçu par un professionnel.

Orelsan livre Perdu d’avance, son premier album, le 16 février 2009. Un album au « contenu explicite – interdit au moins de 18 ans ». Le titre de l’album reflète notamment les obstacles auxquels Orelsan a dû faire face pour percer dans le monde du rap: il est originaire de Normandie (pas de la capitale), sa musique ne correspond pas aux tendances actuelles, et les thèmes de ses chansons sont ultra sensibles.

En mars 2009, la secrétaire d’État Valérie Létard dénonce le texte dégradant et la violence envers les femmes véhiculés dans le morceau Sale pute. S’ensuit une mobilisation contre la chanson et des tentatives de déprogrammation d’OrelSan du Printemps de Bourges.

Surpris par l’ampleur de la polémique, le rappeur réagit en diffusant un communiqué précisant le contexte de la chanson incriminée: « cette oeuvre de fiction a été créée dans des conditions très spécifiques relatives à une rupture sentimentale. Comme Orelsan le stipule dans l’introduction de sa chanson, ce texte met en scène un jeune homme qui, apprenant que sa petite amie l’a trompé, décide de noyer son chagrin et sa colère dans l’alcool. Sous influence, il se met alors derrière son ordinateur et écrit cette lettre en forme d’exutoire de la passion qui le dévore… ».

Désolé du fait que les paroles de la chanson aient pu choquer certaines personnes, Orelsan décide de ne pas inclure le titre dans son album et de ne pas l’interpréter sur scène.

Le rappeur a toutefois dû faire l’impasse sur plusieurs concerts prévus à son agenda au printemps 2009 mais le festival du Printemps de Bourges l’a maintenu dans sa programmation du 25 avril 2009.

2017 La fête est finie

En 2017, il revient à la musique avec le single Basique et annonce la sortie de son nouvel album, La fête est finie. Il contient plusieurs featurings : Nekfeu, Maître Gims, Dizzee Rascal ou encore Stromae. L’album est certifié disque de diamant et remporte trois Victoires de la musique.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Orelsan

Albums
2017 La fête est finie
2011 Le Chant des Sirènes
2009 Perdu D’Avance

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

John Legend

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »464″]




Biographie de John Legend

John LegendJohn Legend est un chanteur, pianiste et compositeur américain de musique R&B/soul, né John Stephens le 28 décembre 1978 à Springfield, dans l’Ohio.

C’est à l’université qu’il s’est fait remarquer pour la première fois en participant au groupe a cappella Counterparts. Leur enregistrement du morceau One of Us du chanteur Prince leur a valu d’être présent sur la compilation des chorales estudiantines américaines de l’année, en 1998.

Diplômé de l’université de Pennsylvanie, John Legend a travaillé quelques temps en tant que consultant en management avant de se lancer en tant qu’artiste indépendant dans le monde des boîtes de nuit à New York, Philadelphie et Washington, D.C.

Kanye West

Par l’intermédiaire d’un copain de chambrée à l’université, il est entré en contact avec le rappeur Kanye West dont il est devenu le premier artiste signé sous le label GOOD Music.

John Legend a commencé à se faire un nom en collaborant avec des pointures du show-biz outre-Atlantique. On a pu le voir notamment en duo avec le groupe Slum Village (pour le morceau Selfish), Jay-Z (pour Encore), les Dilated Peoples (pour This Way) ou bien encore au piano pour la chanteuse Lauryn Hill et son titre Everything Is Everything.

Get Lifted

Il a livré son premier album studio en 2004 sous le titre Get Lifted. Un coup d’essai qui se révéla un coup de maître, notamment grâce aux singles Ordinary People et Used to Love U. Il est vrai que le gaillard était bien épaulé: Kanye West et Snoop Dogg ont participé à ce disque. Un an auparavant, Legend avait lui-même collaboré avec Alicia Keys sur le titre You Don’t Know My Name.

Le 24 octobre 2006, John Legend a commis son deuxième opus, Once Again, avec la complicité de Kanye West, Raphael Saadiq et will.i.am du groupe Black Eyed Peas. Ce disque contient la chanson préférée de l’artiste: Again.

Le 28 octobre 2008, Legend est revenu à la charge avec son troisième album studio, Evolver. Le premier single extrait de cet album s’intitule Green Light. Un titre pour lequel Legend a fait appel au rappeur Andre 3000 d’OutKast.

En dépit de son jeune âge, John Legend a déjà reçu de nombreuses récompense, notamment 6 Grammy Awards.
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de John Legend

Albums
2016 Darkness and light
2013 Love in the Future
2010 Wake Up
2008 Evolver
2006 Once Again
2004 Get Lifted





[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Neg’ Marrons

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »399″]

Biographie des Neg’ Marrons

Neg' MarronsNeg’ Marrons est un groupe de reggae-rap français. L’histoire des Neg’ Marrons a commencé en trio, avec Ben-J, Jacky et Djamatik. Sortis de l’écurie Secteur Ä, les trois complices, officiant entre ragga, rap et reggae, se sont démarqués dès leur premier opus, Rue Case Nègres, sorti en 1997. Après le départ de leur collègue Djamatik, Jacky et Ben-J ont continué en duo.

Leurs deux opus suivants, Le bilan (2000) et Héritage (2003), ont bien cartonné, grâce au single éponyme pour le premier, grâce au morceau Dis-moi si j’te saoûle pour le second.

En juin 2008, le groupe a livré l’album Les liens sacrés. 14 chansons aux couleurs reggae-dancehall, avec toutefois un titre rap, Nouvelle époque (feat.Ärsenik et Pit Baccardi). Cet opus a été réalisé avec des complices de longue date: Admiral T, Faya D, Monsieur Toma, Cesaria Evora… Également de la revue les batteurs jamaïcains Sly et Robbie ainsi que Godwin Logie au mixage.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie des Neg’ Marrons

La discographie des Neg’ Marrons n’est pas encore disponible

[/cherry_tab]

]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

The Game

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= » Clips & Biographie »]

Les Clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »1068″]

Biographie de The Game


Emcee de la nouvelle scène du gangsta rap West Coast, et membre des Bloods (deuxième plus gros gang black de Los Angeles), Jayceon Taylor plus connu sous le pseudo de The Game compte bien continuer sa carrière déjà bien amorcée en dépit de son jeune âge.

Après une jeunesse dure au sein de la rue, dans la banlieue sud de Los Angeles, l’ancien dealer reçoit une visite désagréable chez lui en 2001, lorsque plusieurs hommes surgissent dans le salon où il se repose. Une bagarre éclate d’abord à mains nues et tourne ensuite au drame quand Taylor reçoit quatre balles de revolver. Par miracle, il survit.

JT Tha Bigga Figga

Pris sous l’aile de JT Tha Bigga Figga, un producteur de la Bay Area, il sort en 2002 un album complètement inconnu: West Coast Resurrection. Il continue à travailler avec JT au sein de l’underground californien. Untold Story paraît en 2003, un disque grâce auquel The Game, qui prit son pseudo en s’inspirant du milieu du rap (rap game), augmente son buzz. Son fils naît cette année-là.

En 2004, The Game, alors à la recherche d’un nouveau producteur, rencontre l’un des parrains du gangsta rap, Dr. Dre., qui transforme tout ce qu’il touche en or. Dr. Dre aime le style du jeune emcee fan du N.W.A. (il a le portrait du défunt Eazy-E tatoué sur son bras droit) et lui propose un contrat auprès du label Aftermath. Contrairement aux autres membres du label, il doit attendre plusieurs mois avant de se faire connaître et sortir un album à gros budget.

The Documentary

Fin 2004, il intègre le groupe G-Unit et signe avec G-Unit records, label dirigé par 50 Cent. Initialement intitulé The N.W.A, en référence au groupe mythique formé au milieu des années 80, son troisième album change de titre, pour cause de droit d’auteur, et sort en janvier 2005 sous le nom de The Documentary.

Le single Westside Story avec 50 Cent sort aux États-Unis dans le but de faire une pré-promotion, puis Higher débarque en France. Le public est séduit par ce tube en puissance. L’aspect commercial de l’album ressort à travers How We Do, avec une nouvelle fois 50 Cent en featuring, également présent sur l’excellent Hate It Or Love It. On comprend que l’amitié prend forme entre ces deux-là.

Mais derrière le côté commercial des singles avec le leader du G-Unit se cache un côté artistique très développé avec un panel de producteurs livrant un son d’exception. Citons entre autres Eminem, Just Blaze, Timbaland, Havoc et bien sûr Dr. Dre. La nouvelle génération du rap de l’ouest est bien là et The Game livre un album exceptionnel, comme ceux des autres rappeurs natifs de Compton.

Conflit

Peu de temps après la sortie de son documentaire rapologique, Game se retrouve au coeur d’un conflit l’opposant à 50 Cent. La cause de ce conflit ? 50 Cent déclare ne pas avoir eu une reconnaissance suffisante de la part de The Game, affirmant qu’il a largement contribué au succès de ce premier album. Le emcee de Compton quitte la team G-Unit et les deux clans, The Black Wall Street, groupe de Game, et G-Unit se livrent une guerre à travers des disstracks présentes sur diverses mixtapes.

Les médias jouent un rôle décisif, puisqu’un proche de The Game se fait tuer devant les locaux d’une radio où le Californien donnait une entrevue. Les proches de 50 Cent sont montrés du doigt. Après une courte réconciliation, la guerre reprend à nouveau. Les médias préférant s’intéresser à la promotion du dernier album de 50 Cent, adepte des provocations multiples envers divers rappeurs, The Game est laissé dans l’oubli un petit moment.

Le second volet de Untold Story paraît cette même année 2005, regroupant les autres morceaux enregistrés à l’époque où il travaillait avec JT Tha Bigga Figga. The Game, après des mois de beef, et après avoir sorti des mixtapes dont Who got The Game ? déclare qu’il met fin à cette discorde fort médiatisée. Il est parrainé par Snoop Dogg en personne lors d’un projet pour la paix entre les gangs des Crips et des Bloods. Une mixtape réunissant les deux rappeurs y est consacrée. Il s’ensuit une tournée en commun.

Doctor’s Advocate

La nouvelle tombe: The Game quitte Aftermath Entertainment pour signer chez Geffen Records, déclarant au passage rester toujours en très bon terme avec son mentor Dr. Dre ainsi qu’Eminem.

Initialement prévu pour le 6 juin 2006 et repoussé à maintes reprises durant l’année, Doctor’s Advocate sort le 14 novembre, reprenant le même style abordé sur The Documentary, avec beaucoup de producteurs similaires. Lancé par One Blood, le premier single, puis par Let’s Ride, l’album cartonne à travers le monde, comprenant des titres aux instrumentals West Coast fort imposants.

Après une crise médiatique axée autour du conflit avec 50 Cent, The Game a su ingénieusement se relancer sur la voix du succès et assurer dignement une nouvelle montée en puissance du rap West Coast, alliant ancienne et nouvelle génération.

Son neuvième album studio, Born 2 Rap sort fin 2019. The Game annonce qu’il s’agit de son dernier.

zicactu.com
[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de The Game

Albums
2019: Born 2 Rap
2016: 1992
2015: The Documentary 2.5
2015: The Documentary 2
2012: Jesus Piece
2011: The RED Album
2008: LAX
2006: Doctor’s Advocate
2005: The Documentary

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Chris Brown

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »270″]




Biographie de Chris Brown

Chris BrownChris Brown est un chanteur américain de R&B, compositeur, danseur et acteur, né Christopher Maurice Brown le 5 mai 1989 à Tappahannock, en Virginie (États-Unis).

Chris Brown a fait une entrée fracassante dans les hit-parades avec son premier album au titre éponyme. Un opus sorti le 29 novembre 2005 et remarqué notamment grâce aux singles Run It!, Yo (Excuse Me Miss), Gimme That et Say Goodbye. Le morceau Run It! a réussi l’exploit de se classer en tête des « charts » aux États-Unis.

Suite à ce début en fanfare, Chris Brown est parti à la rencontre de son public à l’occasion de The Up Close and Personal Tour. Il a également officié en première partie de la chanteuse Beyoncé lors du volet australien de sa tournée The Beyonce Experience.

Chris Brown a livré son deuxième album, Exclusive, le 6 novembre 2007. Ici aussi, l’album a cartonné dans les hit-parades, le jeune homme écoulant près de 300.000 exemplaires du CD en première semaine aux États-Unis. Le single Kiss Kiss s’est hissé tout au sommet des « charts ». À noter que le single Forever a servi pour une campagne publicitaire d’une marque de chewing-gum.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Chris Brown

Albums

2012 Fortune
2008 Graffiti
2007 Exclusive
2005 Chris Brown




[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

M. Pokora

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-1″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les clips


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »289″]

Biographie de M Pokora

m-pokoraM. Pokora, artiste de la scène R&B française, est né le 26 septembre 1985 d’une famille d’immigrés polonais. Il grandit près de Strasbourg et se découvre très vite une passion pour la musique. Alors âgé de sept ans, c’est avec l’album Bad de Michael Jackson que la révélation arrive. Il admire le King of Pop et s’intéresse à tout ce qui relève de la danse, du chant et du show.

Matt préfère écrire des chansons que de suivre l’école. Il intègre un collectif de rap nommé « Mic Unity ». Les cours l’intéressent de moins en moins et, hormis le football, son but dans la vie est de faire de la musique.

Link Up

Alors qu’il passe un bac professionnel de commerce, il décide de tout lâcher pour participer à l’émission de M6, « Popstars, le duel ». Le jury est très vite séduit et il remporte la victoire face aux filles, les très éphémères Diadems, avec ses compagnons de route que sont Otis et Lionel.

Le groupe pop Link Up est alors créé. Le premier single du groupe, Mon étoile, sort en 2003. C’est un vrai succès commercial. Le groupe vend près de 700.000 disques avant de se séparer peu après.

Prolongeant l’expérience de l’industrie musicale, il s’essaie ave son ami DJ E-Rise sur le titre « Au rythme de ma voix » qui constitue pour lui un déclic. Il rencontre alors le duo de producteurs Kore & Skalp (Booba, Leslie, Raï n B Fever) avec qui il signe au sein des studios d’Artop et d’EMC Records son premier single Showbizz à la rentrée 2004.

Player

En novembre 2004 arrive l’album éponyme où se mêlent ballades langoureuses et acoustiques et morceaux influencés par le hip hop américain. Son identité musicale est alors créée. Il en profite d’ailleurs pour se rebaptiser M. Pokora au lieu de Matt Pokora. Artiste polyvalent et ouvert, Matt a déclaré ne jamais remercier assez ses producteurs pour leur travail.

Ayant pour modèle l’américain Usher, le jeune homme qui fait chavirer le coeur de toutes les jeunes filles poursuit sa carrière avec un deuxième album, Player (2006). Un défi relevé en toute « Pokora » (humilité en polonais).

zicactu.com

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de M Pokora


Albums
2019 Pyramide
2016 My Way
2012 A La Poursuite du Bonheur
2010 Mise à jour
2008 Mp3
2006 Player
2004 Showbiz

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Kanye West

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-1″ active= »1″ vertical= »no »]
[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]

Les Clips & Biographie


[fwduvp preset_id= »13″ playlist_id= »278″]

Biographie de Kanye West

Kanye WestKanye West est un producteur et rappeur américain né le 8 juin 1977 à Atlanta en Géorgie (États-Unis).

Kanye West a d’abord fait parler de lui pour ses talents de producteur, mis au service de grands noms tels que Jay-Z, Ludacris ou Alicia Keys.

C’est en 2004 qu’il a enfin livré son premier album en tant que rappeur, une galette intitulée The College Dropout. Celle-ci a séduit grâce au morceau Through The Wire. Début 2005, The College Dropout a été récompensé par le Grammy du meilleur album rap de l’année.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Kanye West

Albums
2013 Yeezus
2012 Good Music Cruel Summer
2010 My Beautiful Dark Twisted Fantasy
2008 808’s & Heartbreak
2007 Graduation
2005 Late Registration
2004 The College Dropout

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]

Akon

[cherry_row type= »full-width » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll » parallax_speed= »1.5″ parallax_invert= »no » min_height= »300″ speed= »1.5″ invert= »no »]

[cherry_col size_md= »12″ size_xs= »none » size_sm= »none » size_lg= »none » offset_xs= »none » offset_sm= »none » offset_md= »none » offset_lg= »none » pull_xs= »none » pull_sm= »none » pull_md= »none » pull_lg= »none » push_xs= »none » push_sm= »none » push_md= »none » push_lg= »none » collapse= »no » bg_type= »none » bg_position= »center » bg_repeat= »no-repeat » bg_attachment= »scroll »]

[cherry_tabs style= »simple-4″ active= »1″ vertical= »no »]

[cherry_tab title= »Clips & Biographie »]


Biographie de Akon

Akon est un rappeur sénégalais et chanteur de R&B. De son vrai nom Aliaune Thiam, Akon est le fils du percussionniste et musicien de jazz Mor Thiam.

Élevé au Sénégal, Akon émigre ensuite avec sa famille aux États-Unis où il découvre la musique urbaine et en particulier le hip hop. Il déclare à ce propos: « Quand j’ai entendu la première fois du hip hop, j’ai pensé que ce n’était pas pour moi (…) mais en écoutant les lyrics, je me suis rendu compte de la formidable richesse de cette musique ».

Après un séjour derrière les barreaux, Akon compose et enregistre ses premiers morceaux dans un home studio. Un effort couronné de succès puisque ces titres parviennent aux oreilles d’un directeur d’Universal qui lui propose un contrat.

Son premier album voit le jour en 2004: Trouble. On y trouve un mélange des styles qui ont façonné Akon: rap, R&B, influences africaines… Akon revient en force en 2006 grâce à l’album Konvicted emmené par les singles Locked Up, Lonely et Smack That avec, excusez du peu, Eminem comme invité de marque sur ce dernier morceau.

La chanteuse Gwen Stefani a invité Akon le temps d’un duo sur son album The Sweet Escape ainsi que sur sa tournée.

[/cherry_tab]

[cherry_tab title= »Discographie »]

Discographie de Akon


Albums

2008 Freedom
2008 Black President
2006 Konvicted
2004 Trouble

[/cherry_tab]

[/cherry_tabs]

[/cherry_col]

[/cherry_row]