Deftones : White Pony








White Pony
Deftones
Album CD – 2000 – Maverick Record Company

Tout a débuté en 1995 pour Deftones, l’année où ils ont signé leur premier album Adrenaline sur Maverick, le label de Madonna. Leur deuxième album, deux ans plus tard, Around the Fur, leur a assuré une réputation internationale.

Classifié longtemps dans la catégorie « néo metal », Deftones brouille les pistes avec ce troisième album qui marque une évolution remarquable du son qui les caractérisaient déjà.

Les hurlements beaucoup plus rares (Elite, Korea…) font place à de langoureuses et envoûtantes mélodies vocales (Feiticeira, Digital Bath…), le tout baigné dans des textes plus intimes que jamais.

Une ambiance toute particulière recouvre l’album. L’explication est simple, le DJ du groupe, Franck Delgado, a enfin trouvé sa place au milieu des guitares et des cymbales. Que les fans se rassurent, Deftones n’a pas changé radicalement, ils ont juste fait évolué leur sonorité, de telle manière que White Pony est l’album le plus abouti, le plus mature et le plus profond de leur carrière.

Se baladant entre pop et metal, l’album forme un tout, chaque morceau est léché soigneusement, laissant percer toutes les émotions de la voix de Chino Moreno. Entre bruit et silence, entre murmure et hurlement, entre sons électroniques planants et guitares énergétiques, les cinq lurons de Deftones signent, sans doute, un des albums les plus importants de l’année, et par la même occasion, jettent un sacré pavé dans un metal qui se mord souvent la queue.

zicactu.com

Liste des titres

:
Feiticeira
Digital Bath
Elite
Rx Queen
Street Carp
Teenager
Knife party
Korea
Passenger
Change (in the house of flies)
Pink maggit
The boy’s republic

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.