Clips & BiographieDiscographie

Les clips


Biographie de Youssou NDour

Youssou N'DourYoussou N’Dour naît à Dakar au Sénégal le 1er octobre 1959. Très vite, il se passionne pour le théâtre et à l’âge de onze ans, intègre la troupe Sine Dramatique. Deux ans plus tard, il rejoint Diamono, un orchestre où figure Charlie Diop. L’adolescent est déjà remarqué pour sa voix hors du commun notamment lorsqu’il chante en mémoire de Papa Samba Diop, leader du Star Band de Dakar.

L’Etoile de Dakar

Youssou N’Dour s’inscrit alors à l’institut des arts de Dakar. C’est dans l’un des clubs les plus réputés de la capitale sénégalaise, le Miami, que le jeune homme est engagé en 1975. Il y chante pendant quatre ans, jusqu’à ce qu’il rencontre El Hadj Faye avec qui il forme le groupe l’Etoile de Dakar, ce qui lui vaudra plus tard d’être affublé de ce surnom. Leur premier enregistrement, Xalis, est un succès. En 1981, Youssou N’Dour monte son propre groupe, le Super Etoile…

Walo Walo

Musulman pratiquant, Youssou N’Dour propose des chansons qui parlent du quotidien et des fêtes religieuses sur des compositions mêlant rythmes traditionnels et instruments modernes. Il devient une vraie vedette sur le continent noir et plus particulièrement sur toute la côte ouest de l’Afrique. Entre deux tournées, il se produit dans le club dont il est devenu propriétaire, le Thiossane, y interprète ses tubes Wala Walo ou Nadakaro et lance une nouvelle danse baptisée “Le ventilateur”.

France

A 24 ans, Youssou N’Dour se lance à la conquête de l’Occident et notamment de l’Europe. C’est en 1984 que l’on trouve la trace de son premier concert en France. Il joue à Paris dans le cadre d’une fête africaine puis part en tournée sur le vieux continent.

De retour en Afrique, il entame une nouvelle tournée avec le Super Etoile, dans laquelle il chante en Wolof. Sa popularité grandit pour l’emmener jusqu’au États-Unis où il se produit en 1986.

Peter Gabriel

Une carrière internationale s’offre désormais à lui et Peter Gabriel, qui vient de fonder le label Real World, lui propose en 1989 de collaborer sur le titre Shakin’ The Tree, extrait du premier album de Youssou N’Dour à être distribué internationalement, The Lion.

Il enchaîne avec Set en 1990 puis fait la connaissance de Spike Lee en 1991, lors d’un concert en soutien à Nelson Mandela. Les deux collaborent peu après pour le clip de Africa Remembers que réalise le cinéaste noir américain. Ce titre précède l’album Eyes Open, enregistré à Dakar en anglais, wolof et français, et qui sort en 1992.

Seven Seconds

En 1993, Youssou N’Dour est invité à jouer à l’Opéra Garnier pendant le festival “Paris quartier d’été”. On le retrouve ensuite dans “Africa Opera”, un film basé sur l’identité africaine, avec Angélique Kidjo, Aïcha Kone et Djanka Diabaté.

Mais la vraie reconnaissance planétaire intervient en 1994 avec le titre Seven Seconds, en duo avec Neneh Cherry. Issu de l’album Wommat, celui-ci s’écoule à plus de deux millions d’exemplaires !

Axelle Red

En 1998, Youssou N’Dour renoue avec l’exercice du duo à l’occasion de la Coupe du monde de football organisée en France. Il retrouve Axelle Red lors de la cérémonie d’ouverture le 10 juin au Stade de France pour y interpréter La cour des grands.

Deux ans plus tard arrive Joko From Village To Town. Désormais bien établi en solo, la chanteur convie quelques noms prestigieux sur ce disque. Citons Peter Gabriel, Sting ou Wyclef Jean.

Love United

Youssou N’Dour multiplie également les actions caritatives ou humanitaires, en grand habitué des concerts organisés par l’association Amnesty International. Ambassadeur de l’UNICEF, il se mobilise également dans la lutte contre le sida en Afrique, puis apporte sa contribution au projet de Pascal Obispo en 2002. Dans “Love United”, il côtoie les meilleurs footballeurs mondiaux et le titre est inséré sur l’album officiel de la Coupe du Monde de football 2002.

So Many Men

Le Français et le Sénégalais se retrouvent en 2003 pour l’album Nothing’s In Vain dans lequel Pascal Obispo réalise bon nombre de chansons comme le duo So Many Men.

En 2004, Youssou N’Dour fait son apparition dans le dictionnaire du Petit Larousse qui fête son centenaire. Cette même année, il publie Égypte, un disque enregistré au Caire cinq ans auparavant mais repoussé après les attentats du 11 septembre 2001. La pochette montre une inscription de “Allah” en arabe et est dédié à la religion musulmane. En toute quiétude…

zicactu.com

Discographie de Youssou NDour

Albums
2019 History
2018 Respect
2017 Seeni Valeurs
2016 Africa Rekk
2016 #Senegaal Rek
2014 Fàtteliku
2011 Mbalakh Dafay Wakh
2010 Dakar – Kingston
2009 Spécial fin d’année
2007 Rokku Mi Rokka
2007 Alsaama Day
2005 Jigeen Gni
2004 Sant
2002 Youssou N’Dour and His Friends
2002 Nothing’s In Vain
2001 Le Grand Bal à Bercy
2001 Ba Tay
2000 Rewmi
2000 Le Grand Bal
2000 Kirikou
2000 Joko: The Link
1998 Spécial fin d’année Plus
1997 St. Louis
1997 Inédits 84-85
1996 Voices from the Heart of Africa
1996 Lii
1995 Diapason Plus
1994 Guide (Wommat)
1994 7 Seconds
1992 Eyes Open
1991 Live tv
1990 Set
1989 The Lion
1986 Nelson Mandela
1984 Immigrés
1984 Djamil
1984 Bitim Rew

Сommentaires (3)

  1. Akim a dit:

    Youssou ndour c’est le booss de la musique senegalaise .longue vie my grand .

  2. marem sy a dit:

    j adore youssou ndour et je suis fier de lui et son frere bouba longue vie j aimerais faire une photo avec .

  3. ablaye a dit:

    je vous adore le meilleur salut à plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *